L’église de Villar-d’Arène peut enfin espérer des jours meilleurs

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

HAUTES-ALPES

photo-de-villar-darene-par-original-televerse-par-jope-maressot-sur-wikipedia-francais

Vue de Villar-d’Arene par original televerse par Jope Maressot sur wikipedia francais

Reçu ce courriel que je relaye volontiers, tant il démontre que la volonté et la persévérance peuvent surmonter bien des obstacles. Il concerne l’église de Villar-d’Arène, dans les Hautes-Alpes :

eglise-saint-martin-de-villar-darene-par-mossot-commons-wikimediaBonjour Monsieur,

Suite à votre article de ce 28 sept. sur votre blog et votre Revue de Presse sur les restaurations d’églises en août et septembre 2016, je sollicite votre attention sur l’actualité de notre travail en Oisans…
Nous sommes une nouvelle équipe qui a repris en main cette association, pour effectivement, mettre en oeuvre des travaux d’entretien et de restauration sur l’église de ce village que nous aimons…

Vous trouverez sur notre Site, www.amiseglisevillardarene.fr, créé récemment toutes les informations sur notre action, ainsi que des photos de la 1ère tranche des travaux réalisés la semaine dernière, qui a consisté à déposer les vitraux, pour mettre hors d’air le bâtiment.

Dans un premier temps, nous avons demandé à une architecte du Patrimoine,  – Mme Catherine Pichat -, de faire un Etat des Lieux au printemps dernier, et de mettre en place le Programme des travaux à faire en urgence. 

Elle a également fait placer des jauges aux points sensibles du bâtiment, pour mesurer sur 18 mois, les mouvements qui ont mené à ces fissures visibles sur les photos, afin de déterminer ensuite s’il faut intervenir en sous-sol. La mise hors d’eau se fera à la suite de ces observations.

Cette association qui existait depuis 20 ans, a failli se dissoudre en septembre 2015, alors qu’avait été récoltée une somme conséquente, auprès de ses adhérents (qui sont issus de 43 départements différents). Mais sans écoute des pouvoirs locaux, jusque-là, rien ne semblait possible.

Il semble maintenant que les élus locaux soient prêts à mieux nous entendre, sans forcément avoir plus de moyens (village de 320 habitants) en nous aidant dans nos démarches de recherches de financements.

Bien cordialement à vous
Marie Josée FROMENT
(474 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de