Aisne ils se battent pour sauver l’abbaye de Vauclair mais craignent le pire

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

AISNE

Infiormation lue sur le site de l’Aisne Nouvelle :

Patrimoine : l’abbaye de Vauclair doit être sauvée

Depuis 10 ans, l’association des amis de Vauclair se bat pour sauvegarder ce qui reste de l’abbaye cistercienne. Aujourd’hui, le manque de volonté politique fait craindre le pire.

Sauver la mémoire. Tel est l’objectif des amis de Vauclair depuis 10 ans. Une décennie que les bénévoles œuvrent pour entretenir et faire vivre le site de l’abbaye de Vauclair. 10 ans où les travaux n’ont jamais vraiment eu lieu. « Sans entretien, les pierres s’effritent, elles tombent, ce qui reste des colonnes également. Il y a bien eu des capuchons d’installés pour mettre en sécurité certains murs mais en dessous ça continue de tomber. Quel héritage allons-nous laisser à nos enfants ? Actuellement nous sommes en train d’interrompre la vie de Vauclair. »

Jacques Philippot, le secrétaire de l’association, regarde partir en morceau un lieu pour lequel il donne de l’énergie depuis des années. « Nous n’en voulons à personne en particulier, mais il faut faire quelque chose, sinon il ne restera plus rien de Vauclair dans quelques années. Lorsque l’ONF était propriétaire c’était compliqué, aujourd’hui c’est le Département qui a pris le site en main, et ça ne bouge pas beaucoup plus. Il y a bien eu des consolidations de réalisées, mais rien de plus », se désole le bénévole.

Il est malgré tout satisfait de la mise en place d’un plan tourisme 2016-2020 dans l’Aisne, puisqu’à son avis Vauclair y a toute sa place. Un point de vue partagé par l’élu départemental laonnois Thierry Delerot. « Dans le plan tourisme, il n’est rien dit sur Vauclair. Un site qui reçoit entre 80 000 et 100 000 visiteurs par an. Un lieu qui mérite toute notre attention puisqu’aujourd’hui, cela devient des ruines de ruines. J’ai l’impression qu’il a disparu des écrans radars. » Outre les ruines et l’histoire cistercienne qui va avec, il y a le jardin de plantes médicinales. Un espace que les bénévoles ont réhabilité en partie. « Nous avons planté 965 poteaux en bois dans les parterres, refait la mare. Il reste un morceau. »

Pour l’association, la priorité aujourd’hui ce sont aussi les conditions sanitaires sur le site. « Cela fait des années que nous demandons des toilettes sèches, parce que le papier toilette qui vole un peu partout ou l’alignement de postérieurs certains week-ends, ce n’est plus concevable. Nous aimerions plus d’implication de nos politiques. Le conseil départemental a hérité d’une situation. Il est important de sauver les vestiges. Pourquoi ne pas lancer des chantiers d’insertion comme à Laon ? Chacun doit y trouver… Lire la suite sur Patrimoine : l’abbaye de Vauclair doit être sauvée – Laon et environs – L’Aisne Nouvelle

Commentaires via facebbok
(498 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz