Collégiale Saint-Martin de Tours : Une renaissance virtuelle et musicale

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

INDRE-ET-LOIRE

Le projet ReViSMartin développe une maquette 3D de l’ancienne collégiale Saint-Martin détruite vers 1800, déclinée en interfaces numériques (film d’animation et application de visite libre) permettant d’apprécier non seulement l’architecture de ce vaste édifice disparu mais aussi la vie musicale qui l’animait dans la seconde moitié du XVe siècle, époque de son âge d’or et de la présence, avec la cour royale, du principal compositeur européen d’alors : Jean Ockeghem.

Le film Collégiale Saint-Martin de Tours : histoire d’une renaissance virtuelle, making-of de la première année du projet, présente en 15 mn l’articulation entre le processus scientifique de collecte, d’interprétation et d’analyse des données disponibles, et la production numérique, artistique et audio-visuelle.

En sasoir plus et voir le film sur  sur http://ricercar.cesr.univ-tours.fr/ReViSMartin/. Ricercar est un programme de recherche en musicologie

Mon commentaire

Cette vidéo pasionnante démontre une fois de plus que le patrimoine, y compris religieux, est un formidable sujet de recherche et d’inovation technologique. Dans les 10 maximes patrimoniales, publiées à l’occasion du dixième anniversaire de ce blog, j’écrivais ceci :

  • Le patrimoine n’est pas un obstacle à l’avenir, tant il stimule des innovations technologiques destinées à sa restauration et à sa valorisation. Les créateurs de nouvelles technologies font du patrimoine un de leurs terrains de jeux favoris : réalités et reconstitutions virtuelles, robots, drones, applis et flash codes envahissent pour le meilleur notre patrimoine.

Vous n’êtes pas d’accord ? Laissez un message ci-dessous… Merci d ‘avance

BS

Commentaires via facebook
(756 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de