Québec Le patrimoine religieux génère 82 millions $ de retombées par an

Article pouvant être lu en 3 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

VILLE DE QUEBEC

Information rédigée par Stéphanie Martin et lue sur le site du Journal de Québec. En campagne électorale pour devenir la candidate officlelle du partie Démocratie Québec à la mairie de Ville de Québec, Anne Guérette met en avant l’efficacité de l’investissement dans la révovation patrimoine religieux de la ville :

Anne Guérette promet de réduire les taxes

Si elle est élue chef de Démocratie Québec et ensuite mairesse de Québec, Anne Guérette promet de réduire les taxes, mais sans préciser ses cibles.

Anne Guérette PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Anne Guérette a ressorti la pelle rouge offerte au maire en 2012 pour lui rappeler l’importance de ne pas creuser davantage la dette de la Ville. PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Anne Guérette a pris de l’avance sur son potentiel adversaire à la chefferie de Démocratie Québec (DQ), l’avocat François Marchand, en convoquant mercredi la presse pour présenter son premier engagement électoral, à plus d’un an de la prochaine élection à la mairie. (…)

Anne Guérette promet de «mettre de l’ordre dans les finances de la Ville», mais elle n’a pas encore chiffré de combien elle veut réduire les dépenses. Elle vise cependant à «baisser les taxes dans un premier mandat», mais sans toutefois établir de cible.

Pour ce qui est de la masse salariale des employés de la Ville de Québec, la conseillère pense qu’elle devrait être réduite. «Il va falloir regarder ça de proche», a-t-elle indiqué en ajoutant que le service des technologies de l’information pourrait être soumis à une cure d’amaigrissement. «Il y a beaucoup d’argent en technologie de l’information, est-ce qu’on est capable d’aller chercher de l’argent là ? Faut voir.»

«Bonnes dépenses»

En termes de dépenses, Anne Guérette estime que les investissements en patrimoine, particulièrement en patrimoine religieux, sont de bons exemples de ce que doit faire une ville. «Le patrimoine religieux génère 82 millions $ de retombées économiques par année», illustre-t-elle. Les programmes de rénovation sont aussi dans sa mire, parce qu’ils créent une activité économique.

La candidate oppose ces dépenses au «gaspillage» effectué par… lire la suite sur Anne Guérette promet de réduire les taxes | JDQ

Mon commentaire

Evaluer les retombées économiques de l’investissement dans le patrimoine est un sujet très discuté en France.

En 2013, j’avais relevé ceci :

Une étude nationale des retombées économiques et sociales du patrimoine réalisée par l’agence régionale du patrimoine de la région PACA pour le ministère de la Culture ! Sortie dans l’indifférence en 2009, elle a ressurgi dans la blogosphère à l’occasion des journées européennes du patrimoine de septembre dernier mais aussi à l’approche de la présentation en Conseil des ministres de la loi sur le patrimoine, prévue en décembre 2013. Pour l’agence PACA, la formule économique est simple :

1 € (investi dans le patrimoine) = 28 à 31 € (de retombées économiques en métropole)

Cette étude est cependant contestée par Françoise Benhamou, économiste et auteur de Économie du patrimoine culturel (la Découverte, 2012), qui, pour faire bref, ne croit ni dans la pertinence de l’étude précitée ni dans la rentabilité de l’investissement culturel. L’enjeu de ce dernier résidant sur autre plan qu’économique.

Pour ma part j’aurai envie de croire à l’utilité économique de cet investissement ne ne serait-ce parce qu’il soutient l’activité économique d’entreprises et d’artisans spécialisés, en fin par qu’n monument entretenu et valorisé participe aussi à l’attractivité d’un territoire, et, éventuellement alimente un flux touristique avec toutes ses retombées locales. Mais est-ce vraiment mesurable ?

Apparemment nos cousins québécois y parviennent, même si cet article ne dit rien de la méthodologie employée pour aboutir à ces 82 millions $ de retombées économiques.

En 2012, j’avais également présenté sur le blog cette « parabole des Tuileries », vous en souvenez-vous ?

Partages
(133 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *