Un nouvel éclat pour la cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevsky à Paris

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

PARIS

Information rédigée par Philippe Baverel et lue sur le site du Parisien :

La cathédrale orthodoxe de la rue Daru en travaux

Les cinq flèches, les bulbes dorés et les croix vont être restaurés.

Cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, 12, rue Daru (VIIIe), août.(LP/PH B.)

Cathédrale orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevsky, 12, rue Daru (VIIIe), août.(LP/PH B.)

Partiellement masquée par des échafaudages, la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, située au 12, rue Daru (VIIIe), est en travaux. Moyennant 2,1 M€ financés à 60 % par la paroisse et à 40 % par l’Etat, il s’agit de restaurer les cinq flèches, leurs bulbes dorés et les croix qui coiffent cet édifice byzantino-moscovite inauguré en 1861. Les horloges indiquant les heures de Saint-Pétersbourg et de Paris doivent aussi être remises en service d’ici à la fin de l’année.

« Aucune subvention du gouvernement russe »

Classée monument historique en 1981, la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky est le siège en France de l’archevêché de la communauté orthodoxe de tradition russe rattaché au patriarcat de Constantinople. « Si à la base, se sont retrouvés ici nombre d’émigrés russes ayant fui la Révolution de 1917, nous sommes aussi ouverts aux Ukrainiens, Biélorusses, Moldaves, Géorgiens, Serbes, Bulgares… », souligne l’archevêque Jean de Charioupolis, 73 ans, intronisé en mai. Non sans préciser que les lieux sont « autofinancés par les quêtes et cotisations des fidèles. Nous ne recevons aucune subvention du gouvernement russe ni du… Lire la suite sur La cathédrale orthodoxe de la rue Daru en travaux – le Parisien

Mon commentaire

Face à la nouvelle construction voulue par Vladimir Poutine, sur les berges de la Seine, qui voudrait rassembler « tous les Russes de France », il était important de redonner tout son éclat à la vieille cathédrale russe de la rue Daru. Cette dernière marque l’importance historique d’une communauté russe et francophile à Paris et surtout elle témoigne du drame et des persécutions antireligieuses de la révolution d’Octobre. La diplomatie actuelle ne saurait totalement effacer l’histoire, ni le clinquant de nouvelles coupoles ne saurait faire pâlir la dorure des plus anciennes. La vieille cathédrale de la rue Daru, n’a pas l’intention, semble-t-il, de se soumettre. Pour ceux qui ne la connaisse pas, elle est à connaître !

Lire aussi : Les lieux de culte orthodoxes à et autour de Paris / Le Point

commentaires via facebbok
Partages
(362 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz