Fondation du patrimoine Trois églises lauréates du Prix du Mécenat populaire

Article pouvant être lu en 4 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

PRIX DU MECENAT POPULAIRE – FONDATION DU PATRIMOINE

La Fondation du Patrimoine célèbre ses 20 ans

À l’occasion du Salon International du Patrimoine Culturel, la Fondation du patrimoine remettra la 12e édition de ses Prix du Mécénat populaire à quatre communes lauréates, dont trois pour la mobilisation en faveur de la restauration de leur église, dans le Tarn, le Nord et la Corrèze

Créés en 2005, ces prix récompensent des collectivités territoriales qui, grâce à cet outil de financement participatif, ont mobilisé de manière exemplaire la population et le tissu économique local en faveur d’un projet de sauvegarde du patrimoine de proximité. Cette année, le prix s’enrichit d’une mention spéciale «Mobilisation numérique», à l’heure où elle opère son virage numérique et développe une nouvelle plateforme de dons.

Les prix, d’une dotation globale de 10 000 €, seront remis aux élus des communes lauréates par François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation du patrimoine, et Yann de Bénazé, président de Profine France, mécène des prix, en présence des membres du jury : Jeudi 3 novembre 2016 à 11h, salle Gabriel

1er PRIX, DOTÉ DE 4 000 € COMMUNE DE LAVAUR DANS LE TARN (OCCITANIE) POUR LE PROJET DE RESTAURATION DE LA CATHÉDRALE SAINT-ALAIN.

Depuis juillet 2010, cette commune de 10 500 habitants s’est engagée dans la restauration des exceptionnelles fresques du XIXe siècle de sa cathédrale, classée au titre des monuments historiques, édifice tarnais le plus visité après Sainte-Cécile d’Albi.

Grâce à son dynamisme, la commune a su mobiliser 362 donateurs, qui ont permis de collecter environ 240 000€. Ces fonds financent aujourd’hui plus de 14% du montant des travaux.

LE CHOIX DU JURY

Le jury a unanimement souhaité récompenser la commune de Lavaur qui s’est lancée dans la restauration des peintures de la cathédrale Saint-Alain, chef-d’œuvre de l’architecture gothique méridionale. En accordant le 1er prix du Mécénat populaire à ce projet, le jury a voulu saluer le savoir-faire des restaurateurs qui depuis 2010 travaillent minutieusement à rendre tout leur éclat aux fresques du XIXe siècle réalisées dans la nef, la voûte et le chœur par les frères Céroni. Ce prix vient également récompenser l’engagement de la mairie soutenue par l’association Mécènes du Pays de Cocagne qui a su animer de manière exemplaire cet appel à la générosité publique auquel ont répondu habitants, entreprises locales et touristes.

  • Le projet est toujours ouvert aux dons : www.fondation-patrimoine.org/2698
  • Un site est dédié aux travaux de la cathédrale : www.cathedrale-lavaur.fr

2e PRIX, DOTÉ DE 2 000 € COMMUNE DE BEUVRY-LA-FORÊT DANS LE NORD (HAUTS-DE-FRANCE) POUR LE PROJET DE RESTAURATION DE L’ÉGLISE SAINT-MARTIN.

Depuis décembre 2013, cette commune de moins de 3 000 habitants œuvre pour la restauration de son église datant de la fin du XVIIIe siècle. Caractéristique de la région, toute en briques, grès, pierres blanches et ardoises, l’église souffre de graves désordres. En moins de trois ans, la commune a réussi à collecter, grâce à 153 donateurs, plus de 180 000€.

LE CHOIX DU JURY

Le jury a souhaité récompenser le dynamisme de cette commune rurale, qui grâce à son engagement peut restaurer le clos et le couvert de son église. Une première tranche de travaux qui s’est portée sur la charpente et la couverture des versants et du chœur, s’est achevée en début d’année. La dotation aidera le financement de la deuxième tranche de travaux consacrée à la rénovation de la charpente de la tour et à la réfection complète de la flèche de l’église. f Le projet est toujours ouvert aux dons : www.fondation-patrimoine.org/15206

3e PRIX, DOTÉ DE 1 000 € COMMUNE DE TARNAC EN CORRÈZE (GRANDE-AQUITAINE) POUR LE PROJET DE RESTAURATION DE L’ÉGLISE SAINT-GEORGES.

Cette commune de 330 habitants a déjà lancé deux souscriptions en faveur des travaux de sauvegarde de son église, qui ont permis de collecter plus de 133 000 €. En 2008, pour une première tranche de travaux, la collecte s’était élevée à plus de 33 000 €. En juillet 2015, une seconde souscription a réuni 100 000 €, soit près de 7% du montant de cette deuxième tranche de travaux.

LE CHOIX DU JURY

Inaugurés en septembre dernier lors des Journées européennes du Patrimoine, les travaux de l’église romane Saint-Georges, dont la présence est attestée dès le XIIe siècle, sont aujourd’hui achevés. Le jury, en accordant unanimement le 3e prix à cette petite commune, vient saluer à la fois la qualité de la restauration et l’engagement de l’équipe municipale qui a pu s’appuyer efficacement sur l’Association de sauvegarde de l’église de Tarnac pour mobiliser toute la population du village, heureuse de retrouver son église.

Partages
(244 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *