Enfin un projet présenté pour restaurer le Sacré-Cœur de PloërmelArticle pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Partages

MORBIHAN

Information lue sur le site de Ouest France, suivie de mon commentaire :

Ploërmel. Concerts et expositions dans l’antre du Sacré-Coeur

 

La réhabilitation du Sacré-Coeur telle qu'elle a été proposée par la majorité municipale. | OF - Autog n r

La réhabilitation du Sacré-Coeur telle qu’elle a été proposée par la majorité municipale. | OF – Autog n r

Le projet de restauration du site présenté par les élus en conseil municipal prévoit la démolition de deux bâtiments et la restauration de l’ensemble de la chapelle. À condition d’obtenir les subventions nécessaires.

Pourquoi ? Comment ? Démolition ou restauration. Qu’en est-il aujourd’hui du Sacré-Cœur ?

Il était temps ! Après des mois de pronostics en tous genres, un projet se dessine pour le Sacré-Cœur. Les six étapes de cette restauration ont été présentées lors du conseil municipal, mardi, par le premier adjoint Lucien Le Borgne. Plus de dix après l’incendie qui a ravagé les bâtiments, l’avenir semble s’éclaircir.

La priorité ?

La chapelle, le petit théâtre et la sacristie seraient restaurés pour devenir un lieu culturel animé par des concerts et des expositions, comme autrefois. La maison de la Tourière et celle mitoyenne, toutes deux récentes, seraient détruites. C’est, du moins, le projet visé sous réserve de financements.

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour le présenter ?

Le dossier a donné du fil à retordre à la majorité. Les discussions avec trois promoteurs, pour transformer l’ensemble en logements, se sont soldées par des échecs. Dans la foulée, une demande de permis de démolir a été déposée auprès de la préfecture « en conservant les arcades du cloître inscrites aux monuments historiques ». Ce qui implique une obligation de restauration pour les façades, toitures, un escalier en granit et le retable de la chapelle. En septembre, tout s’est accéléré. Le conservateur régional du patrimoine a insisté sur « la nécessité de restaurer et non reconstruire », le préfet a « indiqué que l’État pourrait éventuellement » apporter des subventions et le permis de démolir a été refusé. « Pour avoir l’aide de l’État, nous devons nous engager à restaurer la chapelle », a ajouté l’adjoint.

À quoi ressemble l’ensemble du projet proposé par la municipalité ?

Il se décompose en six étapes. Aux deux premières citées plus haut, s’ajoute la sécurisation du site pour l’ouvrir au public. Et ce n’est pas le boulot qui manque. « L’idée est de l’ouvrir aux visiteurs ». Les bâtiments non touchés par l’incendie devront également… Lire la suite sur Ploërmel. Concerts et expositions dans l’antre du Sacré-Cœur

Au sujet du Sacré Coeur de Ploërmel



Mon commentaire

Enfin un projet digne de ce nom est présenté pour offir un avenir à l’ancien couvent du Sacré Coeur à Ploermel, dix ans après son incendie en 2006. Dix annnées au cours desquelles il fut envisagé de le céder pour un euro symbolique et même de le démolir.

Certes dans le projet présenté par la municipalité, l’ancien couvent ne recouvrera pas ses fastes d’antant, ni  son intrégité. Il portera à jamais les stigmates de l’incendie qui fait désormais partie de son histoire.

Mais, enfin quand même ! une nouvelle vie lui est proposée, même si une incertitude demeure quandt à l’usage de certains bâtiments. Le cloître et la chapelle seront restaurés et de nouveau accessibles au public, preuve que la volonté de restaurer peut surgir à tout moment, y compris après un long temps de patience. Heureusement qu’au cours des dix dernières années, personne n’ait osé mettre en branle un buildozer…

Les générations à venir remercieront ceux qui ont su attendre avant de trouver la bonne solution. Patience et longueur de temps font plus que rage…

Benoît de Sagazan

Commentaires via facebbok
Partages
(447 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Enfin un projet présenté pour restaurer le Sacré-Cœur de PloërmelArticle pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
le-solleu.jacques@orange.fr
Invité

Il est toujours possible d’espérer, de même qu’il est souvent possible de sauver un bâtiment très endommagé : restaurer des bâtiments témoins d’une époque et d’une qualité certaine malgré les dégâts causés par un incendie, c’est un geste historique, l’expression d’une foi en l’avenir d’une cité qui porte en elle d’autres témoignages, et ce sera l’honneur de tous les participants, -élus de Ploërmel , représentants de l’Etat, contribuables aussi -, d’avoir pris cette décision et endossé cet effort pour créer un espace nouveau consacré à la Culture dans la cité Morbihannaise …

wpDiscuz