L’étonnant nomadisme du seul cloître gothique du FinistèreArticle pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Partages

FINISTERE

Information donnée par Ludovic Le Signor et lue sur le site de Ouest-France, sans commentaire de ma part :

Pont-l’Abbé. Le cloître des Carmes, une drôle d’histoire…

Serge Duigou, près de l’église des Carmes, côté rivière. Là où le cloître pourrait être remonté, au chevet de l’édifice… dans sa ville d’origine. | OF

Serge Duigou, près de l’église des Carmes, côté rivière. Là où le cloître pourrait être remonté, au chevet de l’édifice… dans sa ville d’origine. | OF

Construit il y a environ 600 ans, le seul cloître gothique du Finistère, bien que classé monument historique, a été démonté puis vendu. Aujourd’hui, il reste inaccessible au public.

« A l’occasion des 600 ans de ce cloître, ça vaudrait le coup qu’il y ait une réflexion sur son retour à ses origines. C’est simplement une piste, une réflexion d’historien, qui mettrait en valeur le label ’Ville historique’ obtenu par Pont-l’Abbé », lance l’historien Serge Duigou.

Bien que classé monument historique, le cloître a été mis en vente en 1880. N’ayant pas trouvé acquéreur au prix demandé, son propriétaire d’alors l’a fait démonter pour le reconstruire dans sa propriété, le château de Kerhuel à Plonéour. Il ne sera jamais remonté dans les jardins du château, le propriétaire décédant deux ans plus tard.

En pièces détachées, le cloître a été acheté par Monseigneur Dubillard, évêque de Quimper, en 1901. Et remonté dans ce qui était alors un couvent quimpérois. Le cloître se trouve depuis le début du XXe siècle à Quimper, à cette même place, dans l’enceinte de l’actuel lycée Chaptal.

Le retour du cloître des Carmes dans la ville de sa construction, Serge Duigou l’a déjà évoqué il y a une trentaine d’années. En vain. Depuis, le contexte n’est plus le même. Et la conscience patrimoniale a progressé.Le seul cloître gothique du Finistère n’est donc pas accessible au public. Sans polémique… Lire la suite sur Pont-l’Abbé. Le cloître des Carmes, une drôle d’histoire…

commentaires via facebbok
Partages
(835 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(2 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz