Un cycle de films muets inspirés de l’histoire religieuse à Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Article pouvant être lu en 10 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE CINÉMATOGRAPHIQUE

cp_religionsalecran_rappel3.002

Du 25 mai au 20 juin 2017 la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose de découvrir des films inspirés de l’histoire religieuse

Parmi eux, certains sont des chefs-d’œuvre encore trop peu connus du grand public. Du 25 mai au 13 juin 2017, les spectateurs de la Fondation pourront donc découvrir ces pépites du septième art.

L’histoire religieuse fourmille de beaux sujets de cinéma et nombreux sont les réalisateurs qui en ont puisé leur inspiration. A l’image des vitraux des cathédrales qui racontent des passages de la Bible, le cinéma a lui aussi mis en spectacle ces textes sacrés.

Du culte de la vierge guerrière avec La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Dreyer, aux illustrations de différents sujets bibliques comme Moïse sauvé des eaux de Henri Andréani,  Vie et Passion de Jésus Christ de Ferdinand Zecca ou La Nativité de Louis Feuillade…, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose un retour sur les premières incursions cinématographiques dans les textes bibliques.

Présentés en ciné-concerts tous ces films muets seront accompagnés au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Programme du Cycle Religions à l’écran

Du 25 mai au 20 juin 2017 à la Fondation Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 73, avenue des Gobelins, 75013 Paris

En savoir plus sur fondation-jeromeseydoux-pathe.com

Ben Hur, acte 1 – 1925 (1h) & Ben Hur, acte 2 de Fred Niblo – 1925 (1h10)

Au Ier siècle, en Palestine. Ben Hur, un jeune aristocrate juif, qui a refusé de collaborer avec l’occupant romain, est condamné aux galères, tandis que sa famille est emprisonnée ou dispersée. Le destin veut que le jeune homme parvienne à quitter sa misérable et dangereuse condition de rameur militaire : devenu l’ami de Quintus Arrius, dont il a sauvé la vie lors d’un combat naval, Ben Hur est libéré et suit son protecteur à Rome. Il fait fortune comme conducteur de char. Il est soumis bientôt à une nouvelle épreuve. Il doit se battre contre Messala, qui l’a trahi jadis. Il n’en oublie pas pour autant le but qu’il s’est fixé, retrouver et réunir les siens…
  • Projections pour Ben Hur, acte 1 – 1925 (1h): Jeudi 25 mai à 14h – Samedi 10 juin à 14h
  • Projections pour Ben Hur, acte 2 – 1925 (1h10) : Jeudi 25 mai à 16h – Samedi 10 juin à 16h

Vie et Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ de Ferdinand Zecca – 1907 (50 min)

La vie et la passion de Notre Seigneur Jésus Christ en 4 parties :

  • – Naissance de Jésus
  • – L’Enfance de Jésus
  • – Miracles et vie publique
  • – Passion et mort de Jésus

Projections : Vendredi 26 mai à 15h – Samedi 17 juin à 16h

Le sac de Rome d’Enrico Guazzoni – 1920 (1h15)

En 1527, le cardinal Colonna, secondé par le capitaine Molosso, se venge contre le pape Clément VII en incitant Charles Quint, roi d’Espagne, a envahir Rome. Alors que la ville est saccagée par l’armée impériale, Molosso profite de son pouvoir pour se venger contre Flaminia qui aime son rival, le jeune ciseleur Ottavio.

Projections : Vendredi 26 mai à 17h – Mardi 6 juin à 14h – Samedi 17 juin à 14h

Programme La Nativité (50 min)

LA NAISSANCE, LA VIE ET LA MORT DU CHRIST, 1906 (33min), Réalisation et scénario : Alice Guy

La Vie du Christ est le plus long et le plus ambitieux film réalisé par Alice Guy. Il s’agit d’un ensemble de 25 tableaux, chacun étant consacré à un épisode important de la vie du Christ. Les 25 décors, réalisés en bois, sont tous différents. Certains de ces décors ont été montés en extérieur, dans la forêt de Fontainebleau.  Pas moins de trois cents figurants et acteurs apparaissent dans le film qui fit grande impression au moment de sa sortie et rencontra un très grand succès.

suivi de

LA NATIVITE, 1910 (14min), Réalisation : Louis Feuillade, Avec : Renée Carl, Nadette Darson, Alice Tissot

Evocation à travers différents tableaux, des grands moments qui suivirent la naissance de Jésus, et de sa persécution par Hérode, le roi de Judée…

Projections : Samedi 27 mai à 14h – Vendredi 16 juin à 17h

La Passion de Jeanne d’Arc de C.T. Dreyer – 1928 (1h50)

Le récit du procès de Jeanne d’Arc en 1431, où elle fut accusée d’hérésie par des juristes ecclésiastiques décidés à lui faire abjurer ses prétentions de visions saintes, et au terme duquel elle fut brûlée sur le bûcher.

Projections : Samedi 27 mai à 16h – Vendredi 16 juin à 15h

La vie de Notre Seigneur Jésus-Christ de Maurice André Maître – 1913 (1h40)

La vie et la passion de Notre Seigneur Jésus Christ en 4 parties :

  • – Naissance de Jésus
  • – L’Enfance de Jésus
  • – Vie publique et miracles de Notre Seigneur Jésus-Christ
  • – Passion et mort de Notre Seigneur Jésus-Christ

Projections : Mardi 30 mai à 14h – Samedi 3 juin à 16h

Salammbô de Pierre Marodon – 1924 (2h)

Pendant le siège de Carthage par les Barbares, Salammbô, prêtresse consacrée à la déesse Tanit, se donne à Mathô, le chef des mercenaires. Traqué par les Carthaginois, Mathô est fait prisonnier et torturé sous les yeux de Salammbô ….

Projections : Mardi 30 mai à 16h – Jeudi 15 juin à 14h

Le juif errant de Luitz Morat

La famille Rennepont est la cible de la haine d’une société secrète. Au cours de la montée du Christ au Calvaire, le Juif Ahasverus lui a refusé son aide ; en punition, il est condamné à l’immortalité et à errer. Le 13 février 1682, au cours d’une nuit de pogrom dans le ghetto de Varsovie, Marius Rennepont, marié à une Juive polonaise, est assassiné par les membres de la société secrète. Son enfant est sauvé par Ahasverus et le testament du mort (à ouvrir dans 150 ans) est déposé chez un notaire. 1832, la secte toujours active veut empêcher les descendants Rennepont d’assister à l’ouverture du testament. Mais Ahasverus veille…

Projection pour Prologue et Premier Chapitre – 1926 (1h40) : Jeudi 1er juin à 14h

Projection pour Deuxième Chapitre – 1926 : Jeudi 1er juin à 16h

Projection pour Troisième Chapitre – 1926 (1h30) : Mardi 13 juin à 14h

Projection pour Quatrième Chapitre – 1926 (1h30) : Mardi 13 juin à 16h

From the manger to the cross de Sidney Olcott – 1912 (1h10)

La reconstitution fidèle de la vie du Christ en Palestine.

Le film est précédé de :

The Wrong M.Fox – 1917 (2min45) de Harry Jackson

Un acteur se trompe de train et est pris pour un pasteur et réciproquement. L’acteur s’enfuira avec l’argent de la quête.

Projections : Vendredi 2 juin à 15h – Jeudi 15 juin à 16h15

Baruch de Ewald-André Dupont – 1924 (1h45)

Baruch, le fils du rabbin Mayer, veut devenir acteur. Mais son père le menace de le renier. Cependant, le jeune homme se fait engager dans une troupe ambulante. Un heureux hasard conduit la troupe près de la résidence d’été de la duchesse Elisabeth-Thérèse qui est frappée par le talent de Baruch. Elle le recommande à Laube, directeur du Burg-Theater. Sous les instances de Pick, un ami de Mayer, Baruch tente de se réconcilier avec son père mais en vain. Il s’en retourne, suivi par Esther, une amie de jeunesse. Plus tard, à Vienne, après une représentation d’une pièce de Shakespeare, le vieux rabbin convient que dans cet art, il existe une divinité comparable à la loi ancienne.

Projections : Vendredi 2 juin à 17h – Jeudi 8 juin à 16h

Les Récits Bibliques – (1h)

David chantant devant Saül – 1914 (3 min)

La damnation de Caïn – 1911 (10 min)

Samson, 1908 (11 min 25)

Réalisation : Albert Capellani

Alors qu’il est encore un bébé, Samson est offert à Dieu par ses parents en présence d’une foule de paysans. Plusieurs années après et alors qu’il est en possession de sa force extraordinaire, il est la terreur des Philistins. Ils le capturent et l’enferment dans une prison munie d’une porte énorme, mais ils sont effrayés de voir Samson enfoncer cette porte comme du vulgaire carton et s’en aller.

Samson et Dalila, 1902 (7’40) Réalisation : Ferdinand Zecca

Scène biblique en huit tableaux.

Samson est l’ennemi juré des Philistins auxquels il inflige de graves dommages en raison de sa force surhumaine. La courtisane Dalila, envoyée par les Philistins essaye à plusieurs reprises de lui extorquer le secret de sa force. Samson, tombé amoureux de Dalila, finit par lui révéler que sa force réside dans ses cheveux qui n’ont jamais été coupés depuis sa naissance. Dalila enivre Samson et profite de son sommeil pour lui tondre les cheveux et le livrer aux Philistins.

La Vie de Moïse – 1905 (7min30)

La vie de Moïse raconté à travers plusieurs tableaux :

  • – Moïse sauvé des eaux
  • – Le buisson ardent
  • – Les Hébreux au désert
  • – Sur le Mont Sinaï
  • – L’Adoration du Veau d’or

Judith et Holopherne – 1909 (4min) Réalisation : Louis Feuillade Avec : Renée Carl, Christiane Mandelys, Léonce Perret, Alice Tissot, Maurice Vinot

La Fille de Jephte – 1910 (11min) Réalisation : Léonce Perret Scénario : Louis Feuillade, Abel Gance Interprètes : Fabienne Fabreges, Valentine Petit, Léonce Perret, Jeanne Marie-Laurent, Renée Carl

Sorti victorieux d’une guerre, Jephté jure d’offrir en sacrifice la première personne qui sortira de sa maison : c’est sa fille qui sera désignée.

Moïse sauvé des eaux, 1911 (4min) Réalisation : Henri Andréani Avec : Madeleine Roch, Jean Jacquinet

Le Pharaon Ramsès II, qui a réduit les Israélites en esclavage, ordonne la mort de tous les enfants mâles des Hébreux, captifs en Égypte, pour empêcher l’accrois­sement de leur race. Au moment où la persécution sévit avec le plus d’intensité, Jokebed, femme d’Amran, de la tribu de Lévi, met au monde un fils d’une beauté ex­traordinaire. Ne pouvant se décider à le voir périr, elle le tient caché, grâce à sa foi admirable, pendant trois mois. Mais désespérant de tromper plus longtemps la surveil­lance des persécuteurs, elle l’expose, en pleurant, dans une corbeille, sur le bord du Nil. Avec sa fille Marie, elle se tient à peu de distance, derrière un bouquet d’arbres, examinant ce qui va arriver.

Projections : Samedi 3 juin à 14h – Vendredi 9 juin à 17h – Mardi 20 juin à 14h

Programme Habemus Papam (50 min)

Les Martyrs de l’Inquisition – 1905 (11min) de Lucien Nonguet

L’Imagier du Mont St. Michel – 1909 (5min40) de Louis Feuillade

Blanche Madone – 1912 (4min30)

Le Pape Léon XIII (3min10)

ACTUALITES PAPALES (environ 9 minutes)  :

  • – LEON XIII – 1898 3 (1min50)
  • – LE PAPE BENOIT XV – 1917 7 (43sec)
  • – PIE XI – PERS P3 522 (5sec)
  • – ROME. LE COURONNEMENT DU PAPE PIE XI (1min40sec)
  • – LE PAPE BENOIT XV VIENT DE MOURIR. UN SERVICE SOLENNEL EST CELEBRE A NOTRE DAME DE PARIS – (1′)
  • – ROME. LA MORT DE BENOIT XV – (50 »)
  • – A LA GRANDE JOIE DES PHILATÉLISTES – (1′)
  • – A ROME, LA GARDE SUISSE DU VATICAN PRETE SERMENT (45 »)

ACTUALITES « CELEBRATIONS » (12 minutes) :

  • – PELERINAGE A LOURDES (4′ 54 »)
  • – PELERINAGE A LOURDES (7′ 48 »)

Projections : Mardi 6 juin à 16h – Vendredi 9 juin à 15h

Programme L’Islam (45 min)

L’AGONIE DE BYZANCE -1913 (36min) Réalisation : Louis Feuillade

Avec : Luitz-Morat, Edmond Bréon, Georges Melchior

Le film retrace la chute de Constantinople en 1453 par laquelle les Ottomans mirent fin à la domination chrétienne. C’est un film historique particulièrement ambitieux pour l’époque, qui utilise notamment un grand nombre de figurants dans les scènes de combat

suivi de

  • MOSQUEE DE BAYAZID, CONSTANTINOPLE – 2min30
  • DEPART POUR LA MECQUE – 1926 – 53sec
  • INAUGURATION DU FUTUR INSTITUT MUSULMAN DE PARIS – 48sec
  • LES TRAVAUX DE LA MOSQUEE DE PARIS SE POURSUIVENT ACTIVEMENT – 1min25
  • SA MAJESTE MOULAY YOUSSEF ET M. G DOUMERGUE, INAUGURENT LA MOSQUEE DE PARIS – 1min10

Projections : Jeudi 8 juin à 14h – Mardi 20 juin à 16h

Commentaires via facebbok
(129 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz