Face aux guides, Rouen renonce à réduire la visite de ses églises

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

SEINE MARITIME

Information lue sur le site de Paris Normandie, sous la plume d’Olivier Cassiau

A Rouen, la Ville renonce à fermer ses monuments

Tourisme. La mobilisation des guides a payé.

 (photo Stéphanie Péron)

ROUEN. Les guides conférenciers, ici à l’abbatiale Saint-Ouen, ont eu gain de cause (photo Stéphanie Péron)

La Ville de Rouen a décidé de revenir sur la décision de réduire les horaires d’ouverture de ses monuments.

Ils ne vont peut-être pas avoir besoin de s’enchaîner dès la semaine prochaine aux portes de l’église Jeanne d’Arc, mais les guides-conférenciers de l’office du tourisme n’ont pas vraiment apprécié l’annonce de la réduction des horaires d’ouvertures de plusieurs monuments rouennais. Et l’ont fait savoir.

À tel point que la Ville de Rouen a fait marche arrière et dans un communiqué diffusé vendredi, elle s’engage désormais « à trouver des solutions adaptées aux attentes exprimées ». En clair, la réduction des horaires dans trois églises majeures de la ville n’est plus d’actualité.

UNE PÉTITION DE 700 SIGNATURES

Il y a dix jours (voir nos éditions de dimanche dernier), la Ville prenait en effet la décision drastique et unilatérale de réduire à partir de septembre les horaires d’ouverture des églises Jeanne d’Arc et Saint-Maclou, et de l’abbaye Saint-Ouen, à cause du manque d’effectifs pour assurer l’accueil des édifices. Les agents… Lire la suite sur A Rouen, la Ville renonce à fermer ses monuments

Commentaires via facebbok
(189 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz