Chaillot Cours public autour de la reconstruction des monuments détruits

Article pouvant être lu en 6 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

L’École de Chaillot organise en 2017-2018 le 12e cycle des Cours publics :

Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire

Jalons d’hier et débats mémoriels d’aujourd’hui

Chaque année depuis 2006, le cycle des Cours publics est consacré à un corpus particulier de l’espace bâti, – habitat, bâtis et paysages ruraux, histoire de la ville, patrimoine industriel – ; ou non bâti comme les jardins. La présentation thématique offre des clés pour comprendre les mutations du cadre de la vie contemporaine. Dispensés dans l’auditorium de la Cité, les jeudis de 18h30 à 20h30, par des universitaires ou des professionnels de l’architecture et du patrimoine, ils sont suivis par des échanges avec le public.

Toute ruine n’est pas une ruine de guerre.

John Ruskin notait vers 1850 « Il ne reste rien de Notre-Dame », et les défenseurs des monuments n’étaient pas nombreux quand Victor Hugo lançait son tonitruant pamphlet « Guerre aux démolisseurs » contre les spéculateurs vandales.
La représentation des ruines, la question de leur interprétation, de leur transformation ou de leur relèvement, traverse pourtant l’histoire politique, monumentale, artistique et culturelle de l’Europe depuis l’Antiquité.
Mais l’élaboration des valeurs collectives et pratiques étendues de patrimonialisation est récente  et consécutive aux destructions massives dans l’Europe en guerre au XXe siècle : les peuples ont dû résoudre dans des contextes tendus des désastres aussi définitifs qu’inédits.

Et reconstruire

Grâce aux reconstructions de villes et monuments anciens, restaurés ou reconstitués dès l’Epoque moderne, nous avons hérité d’une mémoire européenne source d’identité, de diversité et d’unité. Grâce à la modernisation et à l’industrialisation qui ont suivi les conflits, les reconstructions urbaines du XXe siècle ont ajouté une nouvelle dimension au patrimoine commun.

Reconstruire aujourd’hui ?

L’action internationale pour la sauvegarde de très divers patrimoines a élargi les représentations culturelles et savoirs constructifs depuis 50 ans : des enjeux neufs ont suscité des débats de doctrine concernant les questions de mémoire et d’authenticité et la notion même de patrimoine.

L’apport récent des technologies du relevé et de la représentation tridimensionnels, ouvre des perspectives de connaissance de plus en plus fine de la nature et de l’évolution du monument. Le numérique ouvre la porte à la conservation préventive de la mémoire des lieux et à la reconstitution virtuelle de tout ou partie du monument.

Il déplace notre regard sur le monument en l’« augmentant ». 

Aujourd’hui, les frappes patrimoniales ciblées, destinées à effacer le passé des peuples menacés, rappellent au monde l’impermanence de ses symboles, la fragilité de ses mémoires et l’horizon incertain de l’universalité.
Elles placent, devant l’urgence, les communautés et les experts devant de nouveaux choix.

Le cycle 2017-2018 propose de parcourir les pratiques de reconstruction qui ont conféré un rôle documentaire ou mémorial, puis un sens collectif et patrimonial aux monuments et villes détruites par les fractures de l’Histoire. Il comparera les dimensions politiques de ces relèvements face à l’échelle et aux caractéristiques des destructions de la guerre totale, ou des séismes, au XXe siècle (France-Allemagne-Italie). Enfin il interrogera leur actualité et l’avenir même du patrimoine matériel, à l’heure de l’effacement ou de la marchandisation des trésors de certaines civilisations, et du développement croissant de la culture de l’immatériel et du virtuel.

Cours les jeudis soirs de 18h30 à 20h30

12 séances du 2 novembre 2017 au 16 mars 2018

Bulletin d’inscription

Programme des cours  public d’histoire & actualité de l’architecture :

 
Paroisse royale de Saint-Germain l’Auxerrois à Paris. Estampe, vers 1645.
Jeudi 2 novembre 2017 – 18h30
Relever l’héritage : vénération monumentale ou nouvelles cohésions collectives ?
Le fait monumental dit beaucoup sur la capacité d’une communauté à « faire société », à manifester des valeurs publiques de haut rang et à se refonder après les ruptures ou les tragédies.
 
Abbaye Notre-Dame d'Alet les bains
Jeudi 9 novembre 2017 – 18h30
Des cathédrales à reconstruire, entre idéalités et desseins temporels (XVIe- XIXe siècles)
 Un cycle qui a marqué durablement le patrimoine religieux. Les tristes exemples contemporains nous invitent à revenir sur ces temps qui ont aussi marqué l’héritage architectural français.
 
Château de Pierrefond
Jeudi 23 novembre 2017 – 18h30
L’invention du patrimoine après la Révolution
En France, après la Révolution, les monuments qui forment l’héritage de l’Ancien Régime sont l’objet d’aversions violentes. Celles-ci ne peuvent être résumées à une cause unique, et prennent des formes différentes à Paris, dans les provinces, et selon les monuments concernés.
 
Projet à l’imitation du mausolée d’Adrien à Rome
Jeudi 30 novembre 2017 – 18h30
Restaurer Rome (XVe-XXe siècle). Un imaginaire architectural moderne et contemporain
De la Renaissance jusqu’aux années 1930, l’Italie et l’Europe partagent le projet culturel et politique de restaurer l’antique grandeur de Rome.
 
Portrait de John Ruskin en 1879
Jeudi 7 décembre 2017 – 18h30
Figures critiques du culte moderne des monuments
Depuis le XIXe siècle où la discipline de l’intervention sur les monuments anciens cherche à se constituer en science, quelques grandes figures émergent de la bibliographie relative à la restauration des monuments.
 
Vue de la ville de Dresde
Jeudi 4 janvier 2018 – 18h30
Reconstruire des villes de France et d’Allemagne après les deux Guerres mondiales: le projet urbain entre modernité(s) et authenticité(s)
De Reims à Arras, puis du Havre à Royan ou Saint-Malo d’une part et de Dresde à Berlin ou Hambourg d’autre part, on tentera de suivre de manière illustrée, les méandres de la pensée urbaine ainsi que les conflits, controverses et tensions qui ont animé la scène architecturale.
 
Tour cassée, Heildeberg
Jeudi 11 janvier 2018 – 18h30
Les patrimoines martyrs ou comment relever les ruines du XXe siècle et du XXIe siècle. Un récit européen
La question de l’acceptation ou de la non-acceptation de la perte est au cœur des enjeux après 1945. La notion de perte recouvre ici plusieurs dimensions : culturelle, matérielle, identitaire, psychologique.
 
Eglise San Salvator à Campi di Noria, 2016
Jeudi 1er février 2018 – 18h30
Dopo il terremonto : réflexions sur la méthode et illustration des pratiques de reconstruction en Italie
La reconstruction post-séisme est un sujet majeur et l’objet d’un vif débat en Italie.
 
Vue de la ville d'Oradour-sur-Glane
Jeudi 8 février 2018 – 18h30
Mémoires d’outrages, expressions patrimoniales.
A Oradour-sur-Glane, la conservation des ruines dans le « meilleur état de destruction possible » fait mémorial ; mais elle montre ses limites, 70 ans après, devant un constat d’impuissance conservatoire et la perte de sens générationnel.
 
Souk détruit à Alep
Jeudi 15 février 2018 – 18h30
La guerre à Alep, destruction du patrimoine et retour à la vie
Le patrimoine ne faisait pas l’unanimité à Alep et un siècle fut nécessaire à l’idée de valorisation de l’héritage matériel et de substitution de celui-ci à un rapport plus immatériel et fonctionnel aux lieux hérités.
 
Perspective et reconstruction du temple de Bel à Palmyre
Jeudi 8 mars 2018 – 18h30
L’action internationale au secours des patrimoines mutilés
Les conflits armés d’après guerre diffèrent des guerres traditionnelles : ils prennent pour cibles directes les populations civiles mais aussi les symboles de leur culture en vue d’annihiler leur mémoire et leur identité.
 
Façade d'édifice où il est inscrit Ceci n'est pas un château
Jeudi 15 mars 2018 – 18h30
Le monument et son double : peut-on reconstruire à l’identique ?
L’Europe, -mais aussi au-delà de même que, voit chaque jour davantage éclore de nouveaux projets de reconstruction « à l’identique » de monuments disparus.
Commentaires via facebbok
(492 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(6 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz