Sélection d’expositions artistiques à voir en ce moment et prochainement

Article pouvant être lu en 8 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EXPOSITIONS

Sélection d’expositions artistiques présentant des œuvres à thème religieux à voir de novembre 2017 à août 2018

5. Evangiles_Rabbula_Plut. 1.56, c. 13v

Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire, juqu’au 14 janvier 2018, à l’Institut du Monde arabe à Paris, en partenariat avec l’Oeuvre d’Orient.

Expositions à voir jusqu’en décembre

Boîtes à trésors, Reliquaires de la collection Trévisse. Jusqu’au 29 décembre 2017 musée d’art et d’archéologie d’Aurillac (Cantal). Exposition inédite de la collection de l’Abbé Terrisse, constituée de reliquaires à paperoles ainsi que divers objets de piété et d’accessoires liturgiques. En savoir plus sur aurillac.fr

logo-v7 logo-v7 Reliquaires en papier roulé (17e – 18e siècles) Des trésors de ferveur, jusqu’au 31 décembre 2017 au Musée du Hiéron à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). La plus belle collection française de reliquaires en papiers roulés (lire p. XX). En savoir plus sur musee-hieron.fr

Crèches monastiques et conventuelles (17e – 19e siècles), du 15 novembre au 31 décembre 2017 au Musée du Hiéron à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). L’association Trésors de Ferveur présente des objets surprenants, fruit du travail humble et discret des moniales depuis le 17e siècle. Crèches dans des boîtes vitrées mais aussi cires de Nancy sont offertes aux yeux émerveillés du visiteur immergé dans un univers foisonnant d’inventivité. En savoir plus sur musee-hieron.fr

A voir jusqu’en janvier 2018

massacre des innocents, calendrier expologo-v7 Le Massacre des Innocents Poussin, Picasso, Bacon, jusqu’au 7 janvier 2018 au Domaine de Chantilly (Oise). Le Massacre des Innocents, chef-d’œuvre de Nicolas Poussin, sera la pièce maîtresse d’une exposition-événement au Domaine de Chantilly. De sa genèse à sa postérité, l’oeuvre se révélera à travers des prêts prestigieux et côtoiera de grands noms de l’art moderne et contemporain dont Pablo Picasso, Francis Bacon ou Annette Messager. En savoir plus sur domainedechantilly.com/fr

logo-v7 logo-v7 Héritage inespéré Une découGenizah_Ensemble de Mezouzot_mb_bverte archéologique en Alsace, jusqu’au 28 janvier 2018 au musée d’art et d’Histoire du judaïsme à Paris. La découverte en Alsace à Dambach-la-Ville d’une genizah dans une synagogue désaffectée, révèle les liens entre culture juive, son intégration à la culture alsacienne et les nombreux échanges qui en ont découlé (CF. Le Monde de la Bible N° 221). + sur mahj.org

Chagall sculptures, Jusqu’au 28 janvier 2018 au Musée national marc Chagall à Nice (Alpes Maritimes). A partir des années 1950, l’artiste a produit une centaine de pièces sur les thèmes qui lui sont chers : célébration de l’amour, thèmes animaliers et scènes bibliques. En savoir plus sur musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/chagall

logo-v7 Musiques ! Échos de l’Antiquité, du 13 septembre 2017 au 15 janvier 2018 au Louvre-Lens (Pas-de-Calais). Première exposition consacrée à la musique dans les grandes civilisations de la Méditerranée antique, de Rome à la Mésopotamie en passant par la Grèce et l’Égypte (lire p. XX). En savoir plus sur louvrelens.fr

logo-v7 logo-v7 Joseph-Benoît Suvée (1743-1807), du 21 octobre 2017 au 22 janvier 2018 au Muée des Beaux-Arts de Tours (Indre-et-Loire) Peintures mythologiques, religieuses, d’histoires, notamment de très grands formats, dessins d’architecture, académiques, de paysages, illustrent le rôle de premier ordre que joua Suvée en France et en Belgique sur le développement d’un courant pictural novateur, le néoclassicisme. En savoir plus sur mba.tours.fr

logo-v7 logo-v7 logo-v7 5. Evangiles_Rabbula_Plut. 1.56, c. 13vChrétiens d’Orient, deux mille ans d’histoire, jusqu’au 14 janvier 2018 à l’Institut du monde arabe à Paris, en partenariat avec l’Oeuvre d’Orient. L’exposition éclaire l’histoire d’une communauté plurielle et son rôle majeur au Proche-Orient, aux plans tant politique et culturel que social et religieux. Une exposition riche d’objets rares et jamais vus en Europe. Juste sublime et émouvant ! (lire p. XX). En savoir plus sur imarabe.org

logo-v7 logo-v7 Lieux saints partagés. Coexistences en Europe et en Méditerranée. Jusqu’au 21 janvier 2018 au Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée (Paris 12e) La question des identités religieuses est l’une des plus sensibles du XXIe siècle : à chacun son Dieu, ses écritures, ses saints, croit-on. Pourtant, depuis leurs origines, les trois monothéismes (judaïsme, christianisme, islam) partagent croyances, valeurs, rites, figures tutélaires ou sanctuaires. Exposition qui m’avait beaucoup intéressé lorsqu’elle fut présentée au Mucem en 2015. En savoir plus sur www.histoire-immigration.fr

logo-v7 logo-v7 logo-v7 Le fabuleux destin des tableaux des Abbés Desjardins (Québec), jusqu’au 27 janvier 2018 au Musée des Beaux arts de Rennes. L’exposition présente une sélection inédite d’une quarantaine de tableaux de maîtres français (Quentin Varin, Simon Vouet, Michel Dorigny, Jean-Jacques Lagrenée…) qui n’ont pas été vus en Europe depuis deux cents ans. En savoir plus sur mba.rennes.fr

A voir jusqu’en février

logo-v7 Apocalypse : histoire intime d’un chef d’œuvre Du 15 novembre 2017 au 11 février 2018 au Château d’Angers (Maine-et-Loire). Cette exposition évoque les usages civils et religieux de la tenture, ses conditions de conservation et de présentation au fil des siècles et montre comment, au XXIe siècle, le numérique révèle toute la maîtrise technique de cet ensemble de tapisseries uniques au monde. En savoir plus sur www.chateau-angers.fr

A voir jusqu’en mars

Lambert Sustris, un artiste de la Renaissance entre Venise et l’Allemagne, du 18 novembre au 4 mars 2018 au Musée des Beaux-Arts de Caen. Le musée des Beaux-Arts de Caen conserve dans ses collections une grande toile représentant le baptême du Christ, qui est l’une des rares créations signées de Lambert Sustris. Le peintre, dont la vie et l’oeuvre restent méconnus, joua pourtant un rôle notable dans les échanges artistiques entre le Nord et le Sud de l’Europe au XVIe siècle. En savoir plus sur mba.caen.fr

Nicolas Régnier (v. 1588-1667), du 1er décembre 2017 au 11 mars 2018 au Musée des Beaux Arts de Nantes. Première rétrospective mondiale dédiée au peintre caravagesque Nicolas Régnier (v. 1588-1667). Artiste cosmopolite et audacieux, Nicolas Régnier vit d’abord à Rome où il peint avec humour la vie de bohème des tavernes et du peuple. A Venise il devient ensuite un peintre de renom, grand collectionneur et marchand d’art. En savoir plus sur museedartsdenantes.nantesmetropole.fr

logo-v7 Enquêtes vagabondes, le voyage illustré d’Émile Guimet en Asie, Jusqu’au 13 mars 2018 au Musée Guimet à Paris. Des États-Unis au Japon et de la Chine à l’Inde, l’exposition évoquera l’extraordinaire voyage d’Émile Guimet accompagné du peintre et illustrateur Félix Régamey. En 1876, Émile Guimet (1838-1918), fils d’industriel lyonnais, retrouve aux États-Unis le peintre Félix Régamey (1844-1907), qu’il avait rencontré quatre ans plus tôt. Tous deux entament alors un voyage au long-cour, décisif pour l’histoire du musée, qui va les conduire au Japon, en Chine, en Asie du Sud-Est, puis en Inde avant de retrouver l’Europe. Lors des différentes étapes, Guimet se renseigne auprès des érudits dans le cadre de son enquête sur les religions d’Extrême-Orient. Ces recherches l’amèneront à créer un musée pour lequel il acquiert de nombreux objets. À ses cotés, Régamey dessine des esquisses, un long travail à partir duquel, de retour en France, il réalisera de nombreuses œuvres à sujet asiatique. En savoir plus sur www.guimet.fr

A voir jusqu’en avril

Heures italiennes. Chefs-d’oeuvre des Hauts-de-France, jusqu’au 25 avril 2018 au Louvre-Lens. Par le biais d’un accrochage inédit confrontant des oeuvres italiennes de Picardie et du Nord-Pas de Calais, le musée offre une conclusion idéale au cycle d’expositions « Heures italiennes » développé tout au long de l’année 2017 dans la région Hauts-de-France. En savoir plus sur louvrelens.fr

A voir jusqu’en mai

La fuite en Egypte ou la vie sauve, du 20 décembre 2017 au 6 mai 2018, au musée de l’image à Epinal. Pour éviter la mort promise par Hérode et le Massacre des innocents annoncé, Joseph, Marie et l’enfant Jésus fuient en Égypte. Cet épisode, à la fois poignant et plein d’espoir, a été maintes fois représenté dans les arts et les imageries, avec ses deux thèmes liés : Le repos pendant la Fuite en Égypte et Le retour d’Égypte. Sans chercher l’exhaustivité, s’appuyant sur les images de sa collection et d’autres œuvres anciennes et contemporaines, le Musée de l’Image compose une variation sur le thème de la fuite, à la fois biblique et contemporain. En savoir plus sur museedelimage.fr

A voir jusqu’en août

Vivre à Koenigshoffen à l’époque romaine (Ier-IVe siècle), jusqu’au 31 aout 2018, au Musée archéologique, palais Rohan, à Strasbourg. La naissance de Koenigshoffen est étroitement liée à l’implantation de l’armée romaine à Strasbourg dès le début du 1er siècle après J.-C. Les fouilles, récemment menées dans le cadre du projet « Porte des Romains » par le Pôle d’archéologie interdépartemental rhénan (devenu Archéologie Alsace), ont mis une nouvelle fois en pleine lumière le riche patrimoine archéologique de ce secteur ouest de Strasbourg : stèles funéraires de légionnaires, fondations de mausolées en bordure de la voie antique, fragments sculptés de lions et de sphinges funéraires, ainsi que de nombreuses informations nouvelles sur l’urbanisme de ce secteur civil proche du camp légionnaire.  En savoir plus sur musees.strasbourg.eu

  • logo-v7 logo-v7 logo-v7 J’ai beaucoup aimé
  • logo-v7 logo-v7 J’ai été intéressé
  • logo-v7 A mon programme de visite à venir
Commentaires via facebbok
(220 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(3 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz