Avenir du patrimoine religieux La messe est-elle dite ?

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Dans son numéro d’Octobre 2018, la revue Études publie un article sur l’avenir du patrimoine religieux. La commande qui m’avait été passée demandait une réponse à la question Que faire des églises vides ? J’ai tenté ici d’y répondre au mieux

Pour en savoir plus sur cet article : www.revue-etudes.com/dernier-numero

Acheter l’article seul sur www.cairn.info/revue-etudes-2018-10-p-67.htm (3 €.)

couv1.indd

Pour cela j’ai voulu expliquer pourquoi notre patrimoine religieux était devenu pour beaucoup fragile, coûteux et encombrant. En tentant à chaque fois de contrecarrer les idées reçues et trop fréquemment véhiculées sur un patrimoine que beaucoup croiraient devenu inutile.

Il m’a paru important de souligner la grande diversité et la complexité de ce patrimoine dont nous connaissons mal l’étendue et l’état sanitaire. Je rappelle ensuite ce que nous révèlent les situations de crises et je propose une réflexion en trois étapes avant de décider la démolition ou le recyclage profane d’un édifice cultuel, porteur quoiqu’il advienne d’une charge symbolique qui perdure.

Ensuite, je montre à grands traits ce que l’Histoire nous enseigne. Les questions que nous nous posons aujourd’hui ne sont pas véritablement nouvelles et nous avons des leçons à tirer de cette longue expérience humaine. Elles nous somment notamment de ne pas injurier l’avenir et nous interdisent tout pessimisme exagéré.

Enfin je réponds à la question Avons-nous trop d’églises ? Mais en repositionnant les termes du débat sur de nouvelles bases, Savons-nous faire vivre nos églises ? Et en suggérant des pistes de réflexion et des propositions concrètes. Espérant in fine qu’un véritable débat serein puisse naître autour de dialogues constructifs entre tous les acteurs concernés.

Pour en savoir plus sur cet article : www.revue-etudes.com/dernier-numero

Acheter l’article seul sur www.cairn.info/revue-etudes-2018-10-p-67.htm pour 3 €

J’ai tenté de défendre cette réflexion devant le congrès des maires et directeurs d’EPCI d’Eure-et-Loir qui rassemblait plus de 500 élus à Nogent-le-Rotrou, samedi 29 septembre, en rencontrant des oreilles intéressées si j’en crois mon confrère de l’Echo républicain.

Echo Républicain

La sauvegarde du patrimoine communal était le thème du congrès de l’Association des maires. Léa Trouilloud, déléguée départementale adjointe de la Fondation du patrimoine, a présenté ses missions et actions. Le deuxième intervenant Benoît de Sagazan, créateur de Patrimoine-en-blog et expert en patrimoine religieux, a passionné et surpris son auditoire. « Je ne suis pas le Parisien qui débarque pour vous donner des solutions toutes faites ! » (c) Echo républicain

(717 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de