Chez Christie’s le 27 novembre 2018

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Lors d’une « vente exceptionnelle », Christie’s propose aux enchères le 27 novembre  2018 à Paris quelques objets liturgiques dont une châsse en émail représentant L’Adoration des Rois mages, (Limoges vers 1210-1220), et des tableaux dont une Sainte par Bernardino Luini, classé monument historique.

Chasse en émail champlevé €400 (c) Christie’s

Le département Sculpture et Objets d’Art Européens présente une superbe châsse en émail représentant L’Adoration des Rois mages. Réalisée à Limoges vers 1210-1220, cette châsse fut offerte en 1843 par le Professeur Heidorf de Münster au roi de Prusse Frédéric Guillaume IV (1895-1861) avant de rejoindre une collection privée française dans les années 1950. Estimée entre 400.000 et 600.000 euros, cet objet liturgique majeur, qui retrace le voyage des Rois Mages de l’Orient vers Bethléem, est l’un des beaux exemples de la production d’émaux de Limoges de 1210 à 1220 encore en mains privées.

Bernardino Luini - Une figure de sainte en buste €400.000-600.000 (Christie's)
Bernardino Luini – Une figure de sainte en buste (c) Christie’s, mise aux enchères le 27 novembre 2018

Sera également présentée aux enchères une figure de Sainte en bute, portant un palme et lisant les Écritures. Peint par Bernardino Luini et  estimé entre 400 000 et 600 000 euros, l’oeuvre est remarquable par la force de son image, l’intensité charismatique de la figure de sainte à mi-corps, la grande finesse picturale et la qualité de conservation. Bernardino Luini est certainement l’un des tous meilleurs artistes contemporains du grand maître milanais Léonard de Vinci. Ce panneau est l’une des plus belles œuvres à apparaître sur le marché de l’art depuis plusieurs décennies.

Jusqu’à présent, l’existence de ce tableau n’était connue que par sa description dans le catalogue de la vente de la collection de la duchesse de Berry en 1865 ; par plusieurs copies de  qualités picturales très inférieures et par la publication d’une photographie noire et blanche dans la monographie sur Bernardino Luini de l’historien d’art Ottino Della Chiesa, éditée en 1956. L’œuvre présentée aujourd’hui n’a pas été vue depuis 1865, date de sa dernière exposition publique à Paris. Sa réapparition constitue un véritable événement.

Expositions : Du 23 au 27 novembre de 10h à 18h (le dimanche 25 novembre de 14h à 18h) chez Christie’s : 9 avenue Matignon, 75008 Paris

En savoir plus sur christies.com

Commentaires via facebook
(205 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de