Laïcité et patrimoine religieux

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Lu sur le site de l’Union, ces propos très intéressants de Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche au CNRS, chercheur associée au Centre d’études de la vie politique française (Cevipof), recueillis par Mathieu Livoreil :


Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche au CNRS, chercheur associée au Centre d’études de la vie politique française (Cevipof) de SciencesPo Paris, est spécialiste de la laïcité et de la sociologie de l’intégration. Membre du Haut Conseil à l’intégration, elle a dirigé l’Observatoire des statistiques de l’immigration.


(…) La laïcité est également souvent associée à la négation du religieux, qu’en est-il ?
C’est absurde. Le fondement même de la laïcité est la liberté de conscience, celle de croire, de ne pas croire et de changer de religion. Il n’y a ni crime de blasphème ni d’apostasie en droit français, ni religion officielle, ni « religions établies ». Monseigneur Lustiger disait : « Un pays laïc est un pays où on peut naître juif polonais et devenir l’un des premiers prélats catholiques de France ».
En troisième lieu, la laïcité discriminerait les cultes et notamment l’islam. Là encore, que vous inspirent ces débats souvent enflammés ?
C’est totalement inexact. Depuis 1905, les cultes sont traités à égalité mais évidemment, la France bénéficie d’un patrimoine religieux très important, principalement chrétien. On ne va tout de même pas raser les églises par souci d’égalité. Ce patrimoine est un patrimoine commun : les cathédrales sont ouvertes, les temples aussi, les synagogues, sauf lorsqu’il y a des problèmes de sécurité, le sont également.

La République est d’ailleurs plutôt bonne fille puisqu’elle permet la construction de lieux de culte avec un système de bail emphytéotique de 99 ans, et avec un loyer symbolique. L’exemple du bouddhisme est éclairant : près d’un millier de pagodes, des monastères, des aumôneries, une émission de télévision le dimanche matin… ont été créés en application des règles de la laïcité. Il y a des formes de racisme à l’égard des musulmans mais ce n’est pas une question de laïcité, c’est une question de racisme…

Lire l’intégralité de l’interview sur lunion.fr

Sur un sujet voisin, lire aussi : Eglises ou mosquées Je ne suis pas raciste mais…

Commentaires via facebook
(182 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de