Notre-Dame Les sénateurs stupéfaits par les propos du général Georgelin

Pocket
Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Dans un communiqué de presse du 14 novembre 2019, les membres de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat se déclarent « stupéfaits par les propos inacceptables tenus par le général Jean-Louis Georgelin, préfigurateur de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’encontre de Philippe Villeneuve, l’architecte en chef des monuments historiques chargé des travaux. « 

Le 13 novembre 2019, on lisait dans le Parisien :

Le représentant spécial d’Emmanuel Macron pour la reconstruction de la cathédrale s’en est pris en des mots peu amènes à l’architecte en chef des monuments historiques Philippe Villeneuve.« Je lui ai déjà expliqué plusieurs fois […], qu’il ferme sa gueule et que nous avançons en sagesse pour que nous puissions sereinement faire le meilleur choix pour Notre-Dame, pour Paris, pour le monde », a-t-il balancé, avec un léger sourire.

Dans ce même communiqué, les sénateurs s’interrogent sur le fait que  » que, près de quatre mois après la promulgation de la loi n° 2019-803 pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les textes d’application des dispositions portant création de l’établissement public administratif chargé de concevoir, de réaliser et de coordonner les travaux de restauration, placé, sur proposition du Sénat, sous la tutelle du ministère de la culture, n’aient toujours pas été publiés. ‘

 

Paris, le 14 novembre 2019

Restauration de Notre-Dame : 
les sénateurs stupéfaits par les propos inacceptables du général Georgelin

 

Les membres de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, tous groupes politiques confondus, ont découvert avec stupéfaction les propos inacceptables tenus par le général Jean-Louis Georgelin, préfigurateur de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’encontre de Philippe Villeneuve, l’architecte en chef des monuments historiques chargé des travaux.

À la lecture de ces propos, ils considèrent que les conditions ne sont désormais plus réunies pour que le préfigurateur soit en capacité de fédérer autour de ce projet d’une ampleur sans précédent les différents acteurs chargés d’entreprendre, dans les meilleurs délais, la reconstruction de ce joyau de notre patrimoine national et de respecter les compétences dévolues à chacun d’entre eux par la loi.

Ils s’étonnent par ailleurs que, près de quatre mois après la promulgation de la loi n° 2019-803 pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les textes d’application des dispositions portant création de l’établissement public administratif chargé de concevoir, de réaliser et de coordonner les travaux de restauration, placé, sur proposition du Sénat, sous la tutelle du ministère de la culture, n’aient toujours pas été publiés.

Catherine Morin-Desailly, présidente, a précisé que « la commission de la culture du Sénat entreprendrait tous les contrôles lui permettant de s’assurer de la bonne application des différentes dispositions de la loi sur Notre-Dame, en particulier celles relatives aux modalités de gouvernance de l’établissement public chargé de piloter sa reconstruction et à la bonne utilisation des fonds récoltés pour le financement des travaux. »

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication présidée par Mme Catherine MORIN-DESAILLY (UC ‑ Seine-Maritime) est composée des membres du groupe Les Républicains, Socialiste et républicain, Union Centriste, La République En Marche, R.D.S.E. (Rassemblement Démocratique et Social Européen), communiste républicain citoyen et écologiste (CRCE)
et Les Indépendants – République et Territoires

(438 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de