Calendrier des événements

Partages

commentaires via facebbok
Partages
Nov
12
sam
2016
La musique des papes d’Avignon @ Avignon
Nov 12 – Nov 14 Journée entière
Partages
ars-musica-a-avignon

©Anges bleus – Mur sud. Ébrasement. Saint-Martial Restauration ARKÉ. Cliché D. Ventura

 

Ars Musica – la musique au temps des papes d’Avignon

La Papauté et la cour Pontificale firent d’Avignon au XIVe siècle un extraordinaire creuset culturel et artistique. Les arts majeurs ont connu un développement sans précédent : sur le plan de l’architecture, sur le plan de l’art pictural, ou encore sur le plan de l’art musical avec le triomphe polyphonique de l’Ars Nova. Dans ce cadre Avignon Tourisme propose deux journées exceptionnelles pour aller à la découverte de la Musique au temps des papes.

Deux jours, prémices d’un projet au long cours… pour enrichir le parcours de visite du Monument.Dans le cadre des visites du Palais des Papes, Avignon Tourisme souhaite mettre en oeuvre des éléments de présentation et d’animation Ars Musica.

Ce projet a été confié à M. J. Ferrando, docteur en musicologie et maître de conférence afin de développer des éléments d’animation et de médiation qui pourront être utilisés sur différents supports multimédia : bornes, tables tactiles, applications…, et dans le cadre des visites guidées thématiques.

–  Projets de médiation Ars Musica : une visite musicale du Palais des Papes.  Visite guidée thématique sur le thème de la musique au temps des papes. La musique profane ne sera pas oubliée, avec la présentation de la chronique de Gentilly. Visite accompagnée d’illustrations iconographiques et sonores qui présenteront les instruments utilisés dans la musique liturgique et profane au XIVe siècle ainsi que les pièces musicales.

Projet de recherche Ars Musica 3D : recréation du paysage sonore de la chapelle pontificale Saint Pierre Saint Paul.

Les techniques de captation sonore 3D, ainsi que les différentes réverbérations, offrent des outils de médiation spécifiques et innovants dans le processus de recréation d’une œuvre patrimoniale. Elles peuvent permettre de redéployer des univers sonores historiques, au sein de lieux patrimoniaux.

Ainsi, il est possible aujourd’hui d’envisager un projet de recréation du paysage sonore dans et autour de la Chapelle du Pape Clément VI au XIVe siècle et l’utilisation des technologies virtuelles sonores, peuvent permettre aux musiciens de mieux comprendre les conditions de création des œuvres d’origine liées à la chapelle papale et les enjeux d’interprétation qui s’en dégagent.

Une conférence et un concert d’exception

12/11 à 14h30, Centre des Congrès : conférence « La musique à la cour des papes d’Avignon ».

Un art musical au service de la Théocratie, par J. Ferrando.
Passionné par la musique ancienne, il s’est orienté vers l’étude du clavecin et de la musique baroque.
Entrée libre.

. 20h30, Chapelle du Palais des Papes : concert de l’ensemble Diabolus in Musica Cantores.

Avec R. Boulay, ténor ; B. Rakic, ténor ; J. Arcache et R. Bockler, baryton ; E. Vistorky, baryton-basse ; P. Roche, basse.

Au programme :

– Messe à 4, Heinricus de Libero Castro
– Messe à 3,
Philippe De Vitry.

Tarif
: 20 € / Réduit : 16 € / Jeunes-18 ans et étudiants -25 ans : 8 € / Pass culture : 5 € / Enfants  -8 ans : gratuit.

Une journée d’étude

14/11 de 9h à 17h, Centre des Congrès du Palais des Papes : Musique et Sciences de la Musique (LESA EA 3274).

Ouvert à tous.
Avec le Pr. G. Lobrichon, A. Guerber, J. Belle, B. Matuszewski, G. Laurent, C. Lambert, J. Ferrando.

La pratique des musiques anciennes entre « re-enactement » et « ré –emploi ». La question de l’interprétation des musiques anciennes s’est posée depuis au moins la fin des 1970 avec le renouveau des interprétations « historiques ». Cependant dans une perspective plus contemporaine, cet aspect a encore évolué. Bien au-delà de l’approche historique, les interprètes de ces répertoires ont tout particulièrement ouvert le champ des perspectives de recherches. Entrée libre.

Renseignements et réservations : 04 32 74 32 74

commentaires via facebbok
Partages
Déc
7
mer
2016
Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans, de 1642 @ Hotel Drouot
Déc 7 Journée entière
Partages
ENCHERES
 

Un luxueux Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans sera le lot phare d’une vente de livres rares et précieux, présentée par Binoche & Giquello à l’Hotel Drouot, mercredi 7 novembre 2016

alphabet-instruction-chrestienne
INSTRUCTIF PRÉSENT POUR LE FUTUR LOUIS XIV

Binoche & Giquello

Experts : Dominique Courvoisier avec la collaboration d’Alexandre Maillard

Un luxueux exemplaire d’Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans sera le lot phare de cette vente de livres rares et précieux.

Répondant à une commande passée dans l’entourage royal, cet ouvrage éducatif fut très certainement offert au couple royal à l’attention du futur Louis XIV, âgé de quatre ans à l’époque, peu avant sa montée sur le trône de France en 1643.

Unique exemplaire d’une édition inconnue des bibliographes, il est imprimé en rouge et noir et fut donné à l’enseigne du Paradis par Pierre Charpentier, imprimeur-libraire actif à Paris de 1602 à au moins 1653.

Description :

Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans. Avec l’office de la Vierge, Selon le S. Concile de Trente. Ensemble les Heures de la Croix du S. Esprit, & les sept Psaumes. Paris, Pierre Charpentier, 1642. Petit in-8 (128 x 80 mm) de 80 feuillets non chiffrés signés A-K8, velours de soie cramoisi sur ais. Le verso du titre est occupé par un alphabet contenant les lettres minuscules et majuscules et les diphtongues. Cet exemplaire est réglé et orné d’une suite de 12 figures de l’époque, très finement gravées en taille-douce, ici luxueusement enluminées, les fonds dorés à l’or liquide. Cet ouvrage est conservé dans sa reliure d’origine en velours qui est décorée d’écoinçons en argent ciselés de l’époque, aux armes de Louis XIII et aux effigies de saint Louis et de sainte Anne. Ces pièces d’orfèvrerie, d’une facture remarquable, ont été miraculeusement conservées et confèrent à ce volume un caractère unique, l’argenterie ayant été largement fondue sous l’Ancien Régime pour soutenir l’effort de guerre. (150 000/200 000 €).

Exposition publique – Drouot – Salle 4
Mardi 6 décembre, de 11h à 18h
Mercredi 7 décembre, de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques – Drouot – Salle 4
Mercredi 7 décembre, 14h15

Voir le catalogue

 

commentaires via facebbok
Partages
Déc
9
ven
2016
Exposition Trésors enluminés de Normandie, à Rouen @ Rouen, Musée des Antiquités
Déc 9 2016 – Mar 19 2017 Journée entière
Partages
Trésors Enluminés de Normandie, une (re)découverte

Au musée des Antiquités de Rouen du 9 décembre 2016 au 19 mars 2017
Labellisée Exposition d’Intérêt National

L’exposition Trésors enluminés de Normandie, une (re)découverte présentée au musée des Antiquités de Rouen fait découvrir une facette méconnue des collections médiévales et Renaissance des musées et collections normandes.

Manuscrits et feuillets enluminés souffrent d’un grand éparpillement, et si en France la majorité d’entre eux sont conservés par les bibliothèques publiques ou les centres d’archives, les pièces des musées sont le plus souvent peu documentées. Elles n’en constituent pas moins de précieux témoignages de l’art de l’enluminure. En 2004, l’Institut National d’Histoire de l’Art a lancé une vaste campagne d’inventaire systématique destinée à identifier ces pièces. Ce premier travail de recherche fut ensuite complété par le travail de terrain du musée des Antiquités, qui fera état des découvertes réalisées en Normandie.

L’exposition s’attache aux grandes évolutions stylistiques de l’enluminure, de la simple somptuosité de la lettre ornée à la véritable peinture de manuscrit, ainsi qu’aux différents usages du livre et de l’illustration.

Musée des Antiquités

Horaires : Ouvert du mardi au samedi de 13h30 à 17h30 et le dimanche de 14h à 18h.
Les groupes en visite ou en atelier avec conférencier peuvent être accueillis le matin de 10h à 12h.
Pendant les vacances scolaires et lors d’expositions temporaires, le musée est également ouvert le matin, de 10h à 12h15.

Fermé le lundi et les jours fériés suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

Tarifs : 4 € tarif unique.
Renseignements :  02 35 98 55 10 – publics1@musees-rouen-normandie.fr

En savoir plus sur museedesantiquites.fr

commentaires via facebbok
Partages
Déc
14
mer
2016
Enchères : Bouddha à Drouot @ Drouot
Déc 14 Journée entière
Partages
MERCREDI 14 DÉCEMBRE 2016
.
BOUDDHA À DROUOT
Christophe Joron-Derem
Expert : Pierre Ansas

Deux précieuses statues de Bouddha en bronze, issues de collections particulières, seront les lots phares de cette vacation dédiée aux arts asiatiques.

  • Une statue en bronze ciselé et patiné, représentant un bouddha assis en méditation sur un double lotus stylisé, les yeux mi-clos inspirant la sérénité, les mains en vitarka mudra. Le Bouddha est représenté avec une coiffe qui délimite et laisse apparaître la protubérance crânienne. Cette statue de l’Empire Xixia date du IX-XIe siècle. Elle provient de l’ancienne collection K. de Saint-Pétersbourg en Russie. Elle est restée dans la famille jusqu’à aujourd’hui par dévolution. (100 000 / 120 000 €)
  • Une statue chinoise du XVIIIe siècle en bronze ciselé et doré. Elle représente un Amithayus assis en méditation sur un socle lotiforme, tenant le vase à eaux lustrales et adossé à une mandorle ornée d’une tête de Garuda en relief. Cette statue provient d’une collection particulière parisienne et est restée dans la même famille par descendance depuis 1937. (50 000 / 70 000 €)
Exposition publique – Drouot – Salle 4
Mardi 13 décembre, de 11h à 18h
Mercredi 14 décembre, de 11h à 12hVente aux enchères publiques – Drouot – Salle 4
Mercredi 14 décembre, 14h

commentaires via facebbok
Partages
Fév
4
sam
2017
Reconstruction des églises en Normandie après 1944 @ La Source
Fév 4 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Reconstruction des églises en Normandie après 1944 @ La Source | Sées | Normandie | France
Partages

La reconstruction des églises en Normandie après 1944

L’association des amis du musée départemental d’art religieux de Sées ouvre son programme 2017 par une conférence de Patrice Gourbin, historien, enseignant à l’Ecole nationale d’architecture de Normandie, auteur de l’ouvrage « Le patrimoine de Caen à l’épreuve de la seconde guerre mondiale et de la reconstruction ».

Elle aura lieu samedi 4 février à 15 heures, à La Source, 27 rue Loutreuil à Sées.

Cette conférence sera suivie à 16 h 30 par l’assemblée générale de l’association.

A 17 h aura lieu la remise officielle de la première œuvre acquise par l’association pour enrichir les collections du musée. Il s’agit d’une œuvre contemporaine de Mélanie Casano, jeune plasticienne qui vit et travaille à Nogent-le-Rotrou.

Entrée : gratuit pour les membres de l’AMDARS, 5 € pour les non-adhérents, 2 € pour les moins de 26 ans. Il est possible d’adhérer sur place.

La cotisation annuelle est fixée à 25 € en individuel, 35 € pour les couples et 10 € pour les jeunes.

L’adhésion donne accès à toutes les activités de l’association à découvrir sur la page Facebook : http://www.facebook.com/amisdumuseedesees

Contact : 02 33 81 23 00 Courriel : amismuseedesees@gmail.com

commentaires via facebbok
Partages
Mar
31
ven
2017
Journées des Métiers d’Art @ France entière
Mar 31 – Avr 2 Journée entière
Partages

SAVOIR(-)FAIRE DU LIEN
11E JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART
VENDREDI 31 MARS, SAMEDI 1ER ET DIMANCHE 2 AVRIL 2017

Communiqué de presse :

Lancées en 2002, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont la plus grande manifestation internationale dédiée à la (re)découverte d’un secteur remarquable par sa diversité et sa vitalité. 198 métiers et 83 spécialités répartis en 16 domaines de compétences composent cet univers qui a pour centre de gravité le travail de la matière. Fort d’un tissu de 38 000 entreprises, les métiers d’art forment un écosystème au carrefour de la culture et de l’économie, du patrimoine et de la création, aux univers de marchés et aux savoir-faire aussi riches et variés que les professionnels qui les exercent.

À la croisée des arts, des sciences et des métiers, ils sont un trait d’union entre tradition et avant-garde, maîtrise du geste juste et expérimentation. Car ce secteur place le « faire » en son centre, en répondant aux aspirations les plus profondes de l’ère que nous vivons : recherche de sens et authenticité, réalisation et expression de soi, créativité et singularité, reconnexion au réel, transmission et partage, coopération et solidarité, expérience et plaisir, différence et innovation… Et plus que tout, faire du lien. Cette notion de lien se trouve omniprésente au sein de ce secteur des industries créatives qui devient emblématique des transformations économiques à l’œuvre autant que des attentes actuelles de la société.

THÈME NATIONAL 2017 : « SAVOIR(-)FAIRE DU LIEN »

En prenant pour fil rouge, le thème « savoir(-)faire du lien », la 11e édition des Journées Européennes des Métiers d’Art veut donner à voir, au travers de plusieurs milliers de rencontres et animations prévues, la force du lien que les métiers d’art tissent et nourrissent.

Liens entre des hommes et des femmes de tous horizons qui témoignent de parcours infiniment variés, de la vocation première à la reconversion en passant par la perpétuation d’histoires familiales. Liens entre les générations, par la sensibilisation, l’éducation, la transmission de savoirs, d’entreprise, etc. Lien entre les métiers, avec de formidables aventures entrepreneuriales qui illustrent comment l’innovation procède toujours de la rencontre des savoir-faire, des idées, des énergies et des humains.

Lien entre les acteurs économiques, avec une multitude d’initiatives partenariales associant les métiers d’art entre eux mais aussi avec des entreprises de tous secteurs et toutes dimensions pour élargir les voies de la création de richesse et de valeur-ajoutée. Lien entre les territoires, avec la participation active de toutes les régions françaises et d’au moins 18 pays européens, affirmant l’existence d’une vaste communauté des métiers d’art dans laquelle s’expriment des spécificités locales autant que se créent des passerelles entre les traditions et les cultures du monde entier.

Les Journées Européennes des Métiers d’Art seront l’occasion de dévoiler un grand dispositif de valorisation du rôle social, économique, éducatif et culturel des métiers d’art. Un reportage photographique exclusif de l’écrivaine-photographe Sandrine Roudeix, partie à la rencontre de 13 « ambassadeurs » à travers un véritable tour de France des talents discrets de nos régions, donnera à voir les facettes multiples et parfois très inattendues du quotidien des professionnels des métiers d’art au contact incessant de la matière mais aussi de leur place et de leur rôle dans la société toute entière.

LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART, UNE INITIATIVE DE L’INMA

Opérateur de l’État chargé d’une mission d’intérêt général au service des métiers d’art, l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) est l’acteur public et expert avisé du secteur grâce à une veille proactive sur l’évolution de ces métiers. Il fournit des données, produit des outils d’information et met en œuvre des actions à destination des jeunes, des professionnels et de l’ensemble des acteurs du secteur.

L’INMA s’appuie sur un réseau de structures partenaires pour coordonner les Journées Européennes des Métiers d’Art en région : Chambres de Métiers et de l’Artisanat, missions régionales métiers d’art des collectivités territoriales, services de l’État en région, Direccte. Les Journées Européennes des Métiers d’Art reçoivent le soutien du ministère de l’Économie et du ministère de la Culture et de la Communication, de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat , du Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat, de nombreux acteurs locaux (collectivités, structures culturelles, associations) ainsi que de fidèles mécènes et partenaires : la Fondation Bettencourt Schueller, le groupe France Télévisions et, pour cette édition, Radio Vinci Autoroutes et Sanef 107.7.

Rappel des chiffres 2016

Près de 8 500 événements partout en France avec :

  • – 5 151 ateliers
  • – 1 349 animations jeune public
  • – 648 manifestations
  • – 145 centres de formation
  • – 89 circuits thématiques
  • 15 régions françaises mobilisées
  • 19 pays européens impliqués
Tout le programme bientôt sur : www.journeesdesmetiersdart.fr

 

commentaires via facebbok
Partages
Avr
8
sam
2017
Chartres en lumières 2017
Avr 8 – Oct 7 Journée entière
Partages
Chartres en lumières 2017

Tous les soirs d’avril à octobre, à la tombée de la nuit, la ville de Chartres s’illumine !

De la Cathédrale Notre-Dame classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO au patrimoine d’aujourd’hui, le cœur historique se dévoile autrement et s’anime de multiples scénographies et vidéo mapping réalisés par des artistes de renom.

A l’image de Spectaculaires, Allumeurs d’image ou encore Leslie Espstein !

Cette année, Chartres en lumières propose 3 nouveautés : la collégiale Saint-André, le théâtre de Chartres et la chapelle Sainte-Foy.

Surprise : l’une des scénographies sera interactive !

Plus d’informations ici

commentaires via facebbok
Partages
Avr
26
mer
2017
Expositions à thèmes religieux
Avr 26 2017 – Jan 14 2018 Journée entière
Partages

L’agenda des expositions à thème religieux,

proposé par Patrimoine en blog et le Monde de la Bible

Maurice Denis_Procession sous les arbres (les arbres verts) (c) RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Maurice Denis, Procession sous les arbres (les arbres verts) (c) RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky

 Jusqu’au 25 juin 2017

« La contemplation, l’épreuve de la nuit ou de la guerre, la fusion de l’individu dans le cosmos, l’expérience des forces transcendantes de la nature : autant d’étapes d’un cheminement mystique que l’exposition suggère de parcourir. »

En savoir plus sur musee-orsay.fr

Commentaire : 

« L’exposition révèle combien une nature proche ou similaire a pu, chez des artistes pourtant très différents, faire naître des sentiments convergents inspirés par cette même nature et dépassants par leur transcendance leurs représentations elles-mêmes. Ainsi les œuvres réunies de part et d’autre de l’Atlantique viennent-elles souligner ce rapport de l’homme à la nature et au-delà à Dieu, ce dieu pouvant être très différent selon les situations, pouvant même aller au-delà d’une pure divinité. »

Philippe Emmanel Krautter, Le Monde de la Bible N°220

1_Valentin_de_Boulogne_David_et_Goliath_Museo_Thyssen-Bornemisza_Madrid
Valentin de Boulogne (1594-1632) David et Goliath Madrid, Museo Thyssen-Bornemisza SP

Valentin de Boulogne

Réinventer Caravage

Jusqu’au 22 mai 2017
Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l’un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa  l’essentiel de sa carrière à Rome…En savoir plus sur louvre.fr

Commentaire :

« …L’élève ne fait pas que copier le maître, on reconnait chez Valentin un don particulier qui confère notamment à ses personnages des regards d’une sensibilité psychologique profonde, pouvant évoquer à la fois le trouble, l’introspection, le doute. Celui de David, tenant la tête de Goliath, (peint vers 1616-1618) en est un sublime exemple.

Benoit de Sagazan, Le Monde de la Bible N°220

La Madeleine pénitente, Louis Le Nain, vers 1643. collection particulière (c) service de presse Musée du Louvre-Lens
La Madeleine pénitente, Louis Le Nain, vers 1643. collection particulière (c) service de presse Musée du Louvre-Lens

Le Mystère Le Nain

jusqu’au 26 juin 2017

Originaires de Laon en Picardie, les frères Le Nain figurent parmi les artistes les plus talentueux du 17e siècle. Plusieurs de leurs tableaux sont devenus de véritables icônes de l’histoire de l’art. Pourtant leur attribution et leur signification restent souvent énigmatiques et constituent l’un des plus grands mystères de la peinture française…

En savoir plus sur louvrelens.fr

Commentaire :

« … si (leurs compositions où d’humbles paysans sont peints, fait inédit, avec beaucoup de vérité, de dignité et d’émotion) a fait, à juste titre, leur célébrité, leur production religieuse est, comme le souligne Nicolas Milovanovic, commissaire de l’exposition, « de mieux en mieux connue, au fil des redécouvertes (…). D’ailleurs, les tableaux religieux constituent aujourd’hui le tiers des tableaux connus des Le Nain. »

Gabrielle Lemonier, Le Monde de la Bible N°220

9. Jean Restout, Saint Pierre en prière, 1728. Huile sur toile. Paris, Saint-Jacques -du-Haut-de-Pas (COARC) © Ville de Paris – COARC – Christophe Fouin
Jean Restout, Saint Pierre en prière, 1728. Huile sur toile. Paris, Saint-Jacques -du-Haut-de-Pas (COARC) © Ville de Paris – COARC – Christophe Fouin

Le baroque des Lumières, chefs-d’oeuvre des églises parisiennes

jusqu’au 16 juillet 2017

L’exposition du Petit Palais, qui prend la suite de celle consacrée par le musée Carnavalet en 2012 au XVIIe siècle, a l’ambition de révéler l’importance et la diversité de la peinture religieuse parisienne de la Régence à la Révolution.

Dans une scénographie spectaculaire, une large place sera réservée aux œuvres encore conservées dans les églises parisiennes qui ont bénéficié, à cette occasion, d’une campagne de restauration sans précédent…

En savoir plus sur petitpalais.paris.fr

Commentaire :

« Une exposition éblouissante que j’ai eu plaisir à voir et à revoir. Et qui m’interroge aussi sur le fait que j’ai pu passer parfois à côté de tel chefs-d’oeuvre lors des mes visites d’églises à Paris. La scénographie aide certainement, la restauration de nombreuses œuvres pour l’occasion aussi. Et plus simplement aussi leur accessibilité à hauteur d’homme…

Courrez la voir, vous ne serez pas déçus ! »

Benoit de Sagazan

Lire aussi mon article dans Le Monde de la Bible N°220 

 01ter_Apparition_de_la_Vierge_de_Caima_ref_1_10 (Copier)

Dévotion Andine à Lyon

Jusqu’au 30 juin 2017

Les Andes célestes, peintures et orfèvrerie, XVI-XVIIIè siècles, se posent au Musée d’Art Religieux de Fourvière, à Lyon. Une quarantaine d’œuvres (peintures, orfèvrerie, tableaux de plume) issue de la collection Priet-Gaudibert sont présentées autour des thèmes de La Vierge, des saints et des anges. Une dévotion toute exotique où le merveilleux se colore et se dore.

En savoir plus sur fourviere.org

 
 

1929 Jean Hébert Stevens_Marie
1929 Jean Hébert Stevens_Marie

L’atelier de vitrail Hébert-Stevens • Rinuy • Bony 

Jusqu’au 27 août 2017

Tout en réalisant des vitraux religieux pour les églises ayant subi des dommages de guerre, ses membres participent également aux grandes expositions internationales de l’entre-deux-guerres et à celles organisées dans les salons parisiens. En y présentant des oeuvres exceptionnelles, issues de leurs productions ou nées de la collaboration avec quelques-uns des plus grands peintres du XXe siècle tels que Maurice Denis, George Desvallières, Marcel Gromaire et Henri Matisse…

En savoir plus sur museeduverre.fr à Conches (Eure)

 
 Exposition Boîtes à trésors / Musée d'art et d'archéologie

Boîtes à trésors

Jusqu’au 29 décembre 2017

Cette exposition se propose de présenter une collection inédite constituée d’objets de dévotion de la collection Terrisse.

En effet, l’Abbé Terrisse a donné en 1977 au musée Hippolyte de Parieu d’Aurillac une collection de reliquaires à papiers roulés, dénommés aussi « à paperoles » ainsi que divers objets de piété et d’accessoires liturgiques. « Boîtes à trésors » vous dévoilera les reliquaires domestiques sauvegardés par l’Abbé au cours des années 70.

En savoir plus sur le site du Musée   d’art et d’archéologie d’Aurillac (Cantal)

 
     
     
     
commentaires via facebbok
Partages
Avr
29
sam
2017
Arrêt sur nature, photos et aquarelles botaniques @ Abbaye Saint-André
Avr 29 – Juin 5 Journée entière
Partages

« Arrêt sur nature », photos et aquarelles botaniques du 29 avril au 5 juin 2017 à l’abbaye Saint-André

Iris Sylvie Pelissier   Passiflore 2 _Sylvie Pelissier   pivoine sur papier gris _ Sylvie Pélissier

Une exposition qui juxtapose de somptueuses planches botaniques avec des créations photographiques puisant dans la matière végétale.

Deux artistes, familières de l’abbaye, qui scrutent les moindres veines du végétal, au plus près des fibres.

L’illustratrice Sylvie Pélissier, de la Société Française d’Illustration Botanique, fait montre d’une minutie d’orfèvre dans ses aquarelles botaniques alors que Chantal Pommier sublime les textures et les couleurs réelles du jardin.

En savoir plus sur http://www.abbayesaintandre.fr/arret-sur-nature-photos-et-aquarelles-botaniques-du-29-avril-au-5-juin-2017/

commentaires via facebbok
Partages
Mai
13
sam
2017
Nuit des cathédrales 2017
Mai 13 @ 18 h 00 min – 23 h 59 min
Partages

Cathédrales ayant annoncé leur participation à la Nuit des cathédrales le samedi 13 mai 2017 :

Arras
Bayeux
Besançon
Boulogne-sur-Mer
Châlons-en-Champagne
Créteil
Lille
Luçon
Luxembourg 6 mai
Meaux 20 mai
Metz
Montpellier
Nancy
Périgueux
Pontoise
Reims
Rouen
Saint-Denis
Saint-Dié-des-Vosges
Strasbourg
Toul
Troyes
Viviers
Les cathédrales participantes laissent leurs portes ouvertes jusqu’à minuit et proposent un programme culturel et spirituel varié avec concerts, expositions, conférences, spectacles, visites guidées, méditations, prières et temps de silence.
commentaires via facebbok
Partages