Archive for the ‘Insolite’ Category

Pays-Bas Un monastère et son abbatiale gothique transformés en hôtel design

25 avril 2017

PAYS-BAS

Information lue sur le site de BatiActu :

DIAPORAMA Une cathédrale gothique du XVème siècle transformée en hôtel design

Hôtel Kruisheren, Maastricht © Design Hotels

Hôtel Kruisheren, Maastricht © Design Hotels

(suite…)

Des Casques bleus italiens pour sauver le patrimoine religieux menacé par un séisme

9 avril 2017

ITALIE

Lue sur le site de La Croix :

En Italie, des « Casques bleus » sauvent le patrimoine des églises touchées par le séisme

Une équipe spéciale de « Casques bleus » a été créée en février 2016 en Italie pour sauver toiles, statues et autres objets menacés. À Visso, petite ville du centre du pays touché l’an dernier par une série de séismes, ces spécialistes sont à pied d’œuvre pour sauver le patrimoine religieux des églises

(suite…)

Un dessin de Léonard de Vinci découvert chez un commissaire priseur

19 décembre 2016

INSOLITE

Information lue sur le site de Culturebox :

Une étude de Léonard de Vinci découverte chez un médecin de province

Une étude de Saint-Sébastien de Léonard de Vinci découverte chez une famille © Philippe Lopez

Une étude de Saint-Sébastien de Léonard de Vinci découverte chez une famille © Philippe Lopez

Une étude de Léonard de Vinci, authentifiée par des experts et représentant le martyre de Saint Sébastien, a été découverte parmi plusieurs dessins conservés dans une famille française, a annoncé mardi la maison de ventes Tajan. Un dessin estimé à 16 millions de dollars.

(suite…)

L’étonnant nomadisme du seul cloître gothique du Finistère

14 décembre 2016

FINISTERE

Information donnée par Ludovic Le Signor et lue sur le site de Ouest-France, sans commentaire de ma part :

Pont-l’Abbé. Le cloître des Carmes, une drôle d’histoire…

Serge Duigou, près de l’église des Carmes, côté rivière. Là où le cloître pourrait être remonté, au chevet de l’édifice… dans sa ville d’origine. | OF

Serge Duigou, près de l’église des Carmes, côté rivière. Là où le cloître pourrait être remonté, au chevet de l’édifice… dans sa ville d’origine. | OF

Construit il y a environ 600 ans, le seul cloître gothique du Finistère, bien que classé monument historique, a été démonté puis vendu. Aujourd’hui, il reste inaccessible au public.

(suite…)

Le retour rocambolesque de trésors volés dans une église bordelaise

22 novembre 2016

GIRONDE

Information lue sur le site de Sud Ouest :

Des albâtres volés en la basilique Saint-Michel de Bordeaux en 1984 retrouvés par… le FBI

Plusieurs personnes œuvrent pour le retour des panneaux d’albâtre (dont on voit la place manquante, au fond), autour de l’adjoint à la culture Fabien Robert (à droite).

Plusieurs personnes œuvrent pour le retour des panneaux d’albâtre (dont on voit la place manquante, au fond), autour de l’adjoint à la culture Fabien Robert (à droite). © PHOTO CLAUDE PETIT

La mairie tente de faire revenir les œuvres religieuses dérobées en 1984 dans la basilique, retrouvées à Londres après avoir transité par New York.

(suite…)

Don Justo Gallego construit seul sa cathédrale près de Madrid

25 juillet 2016

Article écrit en 2016, actualisé en 2019

Voici l’état de la cathédrale en 2018, filmée par Le Figaro, Don Justo a alors 93 ans :

Découverte sur exponaute.com, cette information donnée Jéremy Billault en 2016  :

Depuis plus de 50 ans, il construit seul sa propre cathédrale

 A quelques kilomètres de Madrid, un monument un peu spécial attire un public curieux et de plus en plus nombreux. Ce monument, encore en construction, est une cathédrale construite par un seul homme depuis une cinquantaine d’années, un homme sans aucune notion d’architecture ni même de maçonnerie qui, depuis des années, récupère des matériaux un peu partout pour érigé un édifice devenu gigantesque.

(…) Pendant huit longues années, (Justo Gallego Martinez, un espagnol de 91 ans que la santé et, paradoxalement, la foi, ont éloigné de sa carrière monacale toute tracée) guérit avec peine après avoir été accueilli dans un couvent. Sa vie, il en est persuadé, doit être consacrée à celle qui l’a sauvée, à la Vierge. C’est alors que commence un projet monumental, pharaonique, qui, encore aujourd’hui, suit son cours : nous sommes le 12 octobre 1961, jour de la fête de la Vierge du Pillier,et Justo se lance dans un chantier qui s’étendra, il le sait, pendant toute une vie. Ce chantier ? Une cathédrale, digne de la Basilique Saint-Pierre de Rome, un édifice dont la taille n’aurait d’égal que la gratitude de Justo Gallego envers celle à qui il doit sa vie.

Seul, sans aide, sans financement, sans matériau et, surtout, sans aucune formation, Justo investit un terrain qu’il a hérité de son père dans le village de Mejorada et commence la construction de la Cathédrale Notre-Dame du Pillier. Cela fait aujourd’hui près de 55 ans, jamais Justo n’a cessé son activité extraordinaire : du lundi au samedi, il se lève à six heures et travaille toute la journée à son monument. A 91 ans, l’homme bénéficie aujourd’hui de l’aide de sa famille et de quelques coups de pouce financier mais travaille toujours avec ce qu’il récupère à droite, à gauche : chez les entreprises voisines, il récupère des tuiles, des briques, des cartons, des seaux qu’il remplit de béton… Lire la suite sur www.exponaute.com

Plus de photos sur wikipédia espagnol

L’état de la cathédrale en 1997 sur cette vidéo de l’INA :
.

Rabattre le clocher qui gêne le décollage des avions ?

4 juillet 2016

 

BELGIQUE

Lue sur le site du Soir, cette information incroyable donnée par Didier Albin :

Raboter un clocher trop haut dans l’axe de décollage?

La toiture du clocher de l’église Saint-Sulpice représente un danger pour la sécurité aérienne. BSCA propose de la raboter de 18 mètres. Pour modifier l’édifice classé, un certificat de patrimoine est requis.

 Le clocher de l’église Saint-Sulpice à Jumet constitue un frein à la sécurité aérienne. L’aéroport n’entend pas cependant passer en force avec l’idée de réduire la taille de l’édifice. © D.A.

Le clocher de l’église Saint-Sulpice à Jumet constitue un frein à la sécurité aérienne. L’aéroport n’entend pas cependant passer en force avec l’idée de réduire la taille de l’édifice. © D.A.

 

(suite…)