Archive for the ‘…Hauts-de-Seine’ Category

La SPPEF alerte sur quatre ventes par France Domaine

25 juin 2014

BIENS NATIONAUX – ILE-DE-FRANCE

Logo SPPEFLa Société de Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) a alerté le ministre des Finances sur la vente de quatre immeubles parmi la listes des biens aliénables, actuellement mis en vente par France Domaine

Il s’agit du pavillon de La Muette, en forêt de Saint-Germain, de la Surintendance des Bâtiments à Versailles, de la porte du Cerf-Volant à Buc, de la caserne des gardes du corps du roi Charles X à Saint-Cloud.

(Extrait du Communiqué) La question de la vente de biens de l’Etat par France domaine, service du ministère des Finances, pose la question du choix présidant à ces aliénations.

Force est de constater qu’une logique purement financière s’exprime, actuellement, sans concertation.

(suite…)

Reconstituer le mobilier du château de Saint-Cloud

10 janvier 2014

CHATEAU DE SAINT-CLOUD

Lu dans le Figaro :

Seules 30 pendules sur les 269 que comptait le château existent encore.  Ici, au château de Versailles.

Le château de Saint-Cloud revit dans ses meubles

Le conservateur Bernard Chevallier s’est engagé dans un travail colossal: retrouver un à un les meubles du château incendié durant la guerre de 1870.

Ce fut un incendie spectaculaire, provoqué par le tir d’un obus le 1er octobre 1870, qui dura deux jours entiers. Cent quarante-trois ans plus tard, les vestiges du château de Saint-Cloud, résidence secondaire impériale qui vit défiler les cours européennes, ont laissé place à tous les fantasmes.

(suite…)

Bois-Colombes ouvre pour la première fois au public ses abris anti-aériens

2 septembre 2013

JOURNEES DU PATRIMOINE 2013 –  BOIS- COLOMBES

P0expo80X120_1Panneau80X120

A l’occasion des Journées du patrimoine 2013, les 14 et 15 septembre 2013, Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) ouvre pour la première fois au public les abris anti-aériens de la place de la république

(communiqué de presse  « Les Bois-Colombiens face aux bombardements de la guerre 1939-1945 », tel est le thème retenu cette année pour les Journées du patrimoine à Bois-Colombes qui regroupent plusieurs manifestations.

Du 9 au 30 septembre :

  • – Exposition place de la République : une vingtaine de panneaux évoquent la période de la Seconde Guerre mondiale et plus précisément les mesures de défense passive mises en œuvre et les différents bombardements subis par le département et la ville. En septembre et décembre 1943, ces bombardements firent à Bois-Colombes 72 morts, près de 150 blessés, quelque 3 000 sinistrés et détruisirent plus d’une centaine de bâtiments.
  • – Exposition hall 1 de l’hôtel de ville de photos sur les destructions causées par les bombardements (heures d’ouverture de la mairie).

Du 13 au 15 septembre :

  • Diffusion de témoignages sur les bombardements dans le hall 1 de l’hôtel de ville (vendredi : heures d’ouverture de la maire, samedi : 10h-12h et 14h-18h et dimanche : 14h-18h)
  • Du 14 au 15 septembre : Visites guidées de l’exposition de la place de la République et de l’abri anti-aérien situé sous la place de la République Le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 18h.
  • Pour des raisons de sécurité, les visiteurs doivent être en bonne condition physique et équipés de chaussures adaptées ; les enfants seront obligatoirement accompagnés d’adultes.

(suite…)

Icomos s’oppose à la démolition du siège de Novartis à Rueil-Malmaison (archive 2013)

16 juillet 2013

ARCHITECTURE EN PERIL

 

Boulevard Richelieu, à Rueil-Malmaison (Hauts de Seine). Le chantier de démolition de l’immeuble Novartis Pharma, construit en 1968, concu par les architectes Zehrfuss et Prouvé, est imminent.

Lire la suite sur le Parisien.fr

Ce projet donne suite à des contestations d’associations de défense du patrimoine.

ICOMOS soutient l’alerte patrimoine lancée par ICOMOS France concernant la destruction totale imminente du siège Novartis-Sandoz, 14 boulevard Richelieu, à Rueil-Malmaison à l’Ouest de Paris. Lire la lettre d’Icomos à la ministre de la Culture.

(suite…)

Pourquoi l’Hôtel-de-ville de Boulogne-Billancourt est-il remarquable ?

9 juillet 2013

ARCHITECTURE

D’une apparence toute simple, voire modeste, en quoi l’Hôtel-de-ville de Boulogne-Billancourt est-il important dans l’histoire de l’architecture ?

L’Hôtel-de-ville de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, se fait remarquer, c’est avant tout par sa simplicité. Qui pourrait croire qu’il fait la fierté de la ville ? Pourquoi a-t-il été classé à l’inventaire des monuments historiques en 1975 ?

Roland-Garros Contre-projet reconnu mais pas retenu

21 juin 2013

ROLAND-GARROS – SERRES D’AUTEUIL

France Nature Environnement (FNE), la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) et les Vieilles Maisons Françaises (VMF) avaient présenté un contre-projet pour l’extension du stade Roland-Garros à Boulogne qui ménagerait l’intégrité des serres botaniques d’Auteuil et ses jardins.

Si ce contre-projet dont la faisabilité semble validée par les experts mandatés par la fédération française de tennis (FFT), les associations de protections du patrimoine regrettent qu’il ne soit pas pris en compte par la FFT

(suite…)

Nouveau ! Le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes

29 mai 2013

SURESNE – HAUTS-DE-SEINE

Le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes (MUS), dans le département des Hauts-de-Seine, consacré au patrimoine urbain, social et architectural de l’entre-deux-guerres, sera inauguré le  7 juin 2013

Installé dans l’ancien bâtiment de la gare de Suresnes-Longchamp, sur la ligne du T2, le musée sera ouvert gratuitement au public durant le week-end des 8 et 9 juin.

(suite…)

La Malmaison, berceau du style Empire

30 avril 2013

Photo HISTOIRE DE L’ART – CHÂTEAU DE LA MALMAISON

Canal Éducatif à la demande, sur le compte duquel je ne tarit jamais d’éloges, propose une nouvelle vidéo qui décrypte les aménagements apportés par les Bonaparte et Joséphine de Beauharnais à la Malmaison, à Rueil-Malmaison, qui fut sous le consulat le siège du pouvoir politique mais aussi le creuset d’un nouveau style décoratif : celui du Consulat et de l’Empire

« Le Château de Malmaison est surtout connu pour avoir été la résidence de Joséphine, première épouse de Napoléon Bonaparte.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que cette demeure porte aussi la marque du futur Empereur. Sous le Consulat (1799-1804), elle a été le siège du gouvernement qui y a tenu pas moins de 169 conseils ! Et le pouvoir y a laissé un style qui annonce le futur style Empire. La preuve avec la découverte de deux pièces aux décors étonnants, à l’image de l’ambition du jeune Premier Consul : le salon du conseil et la bibliothèque. »

Lebrun chez Colbert à Sceaux, soumis au pouvoir ?

20 mars 2013

VIDEO – HISTOIRE DE L’ART – PARC DE SCEAUX

Lorsqu’on pénètre dans le Pavillon de l’Aurore, dans le Parc de Sceaux (Hauts-de-Seine), on est immédiatement frappé par l’impressionnant trompe-l’œil qui orne sa coupole. Il est l’oeuvre de Lebrun pour son commanditaire le ministre Colbert

S’y trouve représentée l’Aurore chassant la nuit au milieu d’un joyeux foisonnement de figures, d’animaux et de symboles.

Cette œuvre, caractéristique de l’art officiel sous le règne de Louis XIV, a été commandée par son plus fidèle serviteur, Colbert et réalisée par Charles Le Brun, premier peintre du roi. Elle réunit tous les ingrédients de cet art académique lourd et ennuyeux que nous rejetons aujourd’hui. Mais ne recèle-t-elle pas aussi des secrets cachés que nous ne savons plus décrypter ?

(suite…)

L’extension de Roland-Garros jugée illégale, les défenseurs des Serres d’Auteuil valorisent leur contre-projet

5 mars 2013

File:Serres d'Auteuil by Salix 03.JPG

SERRES D’AUTEUIL – STADE ROLAND GARROS

Le 5 mars 2013, au siège des VMF, les opposants à l’extension de stade Roland-Garros sur les jardins botaniques des Serres d’Auteuil, revenaient à la charge, forts de « l’illégalité » du projet d’extension prononcée par le Tribunal administratif, le 1er mars 2013

N’ayant pu me rendre à la conférence de presse, voici ce qu’en disent mes confrères :

  • Roland-Garros : le plan B des défenseurs du patrimoine (Metro 5 mars 2013)
  • Roland-Garros: le projet des opposants à l’extension tient-il la route? (l’Express.fr 5 mars 2013)

Selon Yves Contassot, conseiller EELV de Paris, le projet d’extension a tout faux sur toute la ligne :

(suite…)

L’aqueduc Médicis a 400 ans

5 février 2013

Fichier:Regard Louis-XIII - Aqueduc Médicis - Rungis.jpg

AQUEDUC RUNGIS

2013 marque le 400e anniversaire de la pose de la première pierre de l’aqueduc conduisant les eaux de Rungis à Paris, par le roi Louis XIII, en compagnie de sa mère la régente Marie de Médicis et de la cour, le 17 juillet 1613

Pour faire découvrir ce patrimoine au plus grand nombre, le comité MEDI8 a programmé tout au long de l’année 2013 une série de manifestations autour de l’aqueduc Médicis.

Chaque évènement  conçu pour favoriser la connaissance et la préservation de ce patrimoine historique remarquable, constitue un rendez-vous pour les riverains et les différents acteurs : spectacle son et lumière, visites extérieures et intérieures de l’ouvrage, exposition itinérante, pique-niques et rallyes pédestres qui permettront à tous d’apprécier ce long monument historique dans toutes ses dimensions.

(suite…)

Un nouveau cercle d’entreprises mécènes en Hauts-de-Seine

30 janvier 2013

Photo : Conseil général des Hauts-de-Seine/Olivier RavoireMECENAT – HAUTS DE SEINE

Le Cercle des entreprises partenaires de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine est né le 28 janvier 2013.

(Extrait du Communiqué de presse) Lundi 28 janvier au musée-jardin Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, a lancé le Cercle des entreprises partenaires de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine, en présence de Christian Dupuy, Vice-président du Conseil général en charge de la culture, des animations culturelles et du tourisme, et Thierry Solère, Député et Vice-président du Conseil général chargé du développement économique et du Très Haut Débit.

(suite…)

Christian Bénilan rend visible le patrimoine disparu d’Ile-de-France

2 mars 2012

SUR LE NET – PATRIMOINE DISPARU

Christian Bénilan, architecte et urbaniste en chef des Hauts-de-Seine et historien du paysage fait revivre par ses aquarelles le patrimoine disparu d’Ile de France.

A l’aide du dessin et de l’aquarelle, il a recréé, sur des bases fiables, 400 châteaux, abbayes et demeures disparus  dans la région parisienne. Ces demeures disparues couvrent une période qui va du Moyen-âge à la Belle Epoque.

C’est l’oeuvre d’un amoureux qui dessine et colorise depuis 1993 ce patrimoine devenu invisible. Voici ce qu’en dit l’auteur lui-même :

(suite…)

La moitié du Parc de Saint-Cloud rendue constructible ?

21 décembre 2011

PETITION – PARC DE ST-CLOUD

Alerte sur le parc de Saint-Cloud ! (Patrimoine Environnement)Le 17 novembre 2011, la municipalité de Saint-Cloud a voté un projet de PLU qui classe en Zone Constructible (UL) près de 50% du Domaine National du Parc de Saint Cloud. Ce changement permet sous conditions la construction de bâtiments de 10 mètres de haut et l’implantation de parkings.

Lu sur le site de la Fédération Patrimoine Environnement :

En outre, ce PLU prévoit d’y installer une aire pour les gens du voyage à proximité des grilles de Sèvres (6 à 7000 m2, soit 30 caravanes environ).

Depuis lors, l’inquiétude grandit chez tous ceux qui ont à cœur de préserver cet espace vert unique aux portes de Paris qui bénéficie pourtant d’une double protection. Sur la base de quelles autorisations ce projet a t-il pu voir le jour ?

(suite…)

Une marche pour rendre visible le chemin de Compostelle à Paris

11 novembre 2011

MANIFESTATION – CHEMIN DE COMPOSTELLE

Samedi 26 novembre 2011 l’Association Compostelle 2000 organise une marche qui traversera Paris afin que le patrimoine jacquaire de la région parisienne soit plus visible.

Elle demande notamment à la municipalité de mettre en place le marquage du chemin à travers la Région Parisienne, à l’aide de panneaux et de clous en bronze fixés au sol.

Ouverte à tous, sans inscription, cette randonnée d’environ 12 km reliera l’église Saint Jacques-Saint Christophe dans le XIXème arrt (RV à 9 h 30, accueil à l’église possible dès 9 h) à l’église Saint Jacques le Majeur de Montrouge en fin d’après midi, avec passage commenté à la Tour Saint Jacques vers 11h30. (Pique-nique tiré du sac)

Depuis plusieurs années, les villes de Tours, Poitiers, Châtellerault, Bordeaux, Margaux, Talence, Gradignan, Saint Avertin matérialisent ainsi le chemin. Idem pour les agglomérations de la via Lemovicensis (Voie de Vézelay), la via Podiensis (Le Puy) et la via Tolosana (Arles). Gageons que Paris et les communes limitrophes, également impliquées dans cette opération, rattraperont bientôt ce retard.

(suite…)