Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans, de 1642

Quand :
7 décembre 2016 Journée entière
2016-12-07T00:00:00+01:00
2016-12-08T00:00:00+01:00
Où :
Hotel Drouot
9 Rue Drouot
75009 Paris
France
Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages
ENCHERES
 

Un luxueux Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans sera le lot phare d’une vente de livres rares et précieux, présentée par Binoche & Giquello à l’Hotel Drouot, mercredi 7 novembre 2016

alphabet-instruction-chrestienne
INSTRUCTIF PRÉSENT POUR LE FUTUR LOUIS XIV

Binoche & Giquello

Experts : Dominique Courvoisier avec la collaboration d’Alexandre Maillard

Un luxueux exemplaire d’Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans sera le lot phare de cette vente de livres rares et précieux.

Répondant à une commande passée dans l’entourage royal, cet ouvrage éducatif fut très certainement offert au couple royal à l’attention du futur Louis XIV, âgé de quatre ans à l’époque, peu avant sa montée sur le trône de France en 1643.

Unique exemplaire d’une édition inconnue des bibliographes, il est imprimé en rouge et noir et fut donné à l’enseigne du Paradis par Pierre Charpentier, imprimeur-libraire actif à Paris de 1602 à au moins 1653.

Description :

Alphabet et Instruction Chrestienne pour les Enfans. Avec l’office de la Vierge, Selon le S. Concile de Trente. Ensemble les Heures de la Croix du S. Esprit, & les sept Psaumes. Paris, Pierre Charpentier, 1642. Petit in-8 (128 x 80 mm) de 80 feuillets non chiffrés signés A-K8, velours de soie cramoisi sur ais. Le verso du titre est occupé par un alphabet contenant les lettres minuscules et majuscules et les diphtongues. Cet exemplaire est réglé et orné d’une suite de 12 figures de l’époque, très finement gravées en taille-douce, ici luxueusement enluminées, les fonds dorés à l’or liquide. Cet ouvrage est conservé dans sa reliure d’origine en velours qui est décorée d’écoinçons en argent ciselés de l’époque, aux armes de Louis XIII et aux effigies de saint Louis et de sainte Anne. Ces pièces d’orfèvrerie, d’une facture remarquable, ont été miraculeusement conservées et confèrent à ce volume un caractère unique, l’argenterie ayant été largement fondue sous l’Ancien Régime pour soutenir l’effort de guerre. (150 000/200 000 €).

Exposition publique – Drouot – Salle 4
Mardi 6 décembre, de 11h à 18h
Mercredi 7 décembre, de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques – Drouot – Salle 4
Mercredi 7 décembre, 14h15

Voir le catalogue

 

Partages
(41 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *