Posts Tagged ‘Chemin de Compostelle’

Les origines du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

28 mai 2013

Hist du Xisme St jacquesHISTOIRE DU CHRISTIANISME MAGAZINE

En vente jusqu’au 31 juin 2013, Histoire du christianisme magazine n° 66 (7,90 euros) propose un dossier sur les origines du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Adeline Rucquoi, directeur de recherche au Cnrs et spécialiste de la péninsule ibérique au Moyen Age, explique par quels cheminements un culte local a pu devenir un pèlerinage de premier plan attirant des fidèles de toute la chrétienté. Et comment il a su se renouveler pour durer, depuis sa fondation au IXe siècle jusqu’à nos jours.

Au sommaire du même numéro, comment Dom Calmet, un bénédictin lorrain trop zélé, a préservé la mémoire des vampires. Dom Calmet voulait éradiquer définitivement la superstition des vampires, il a préparé le terrain aux romanciers et aux amateurs d’ésotérisme. Aujourd’hui, les vampires nés au XVIIIe siècle en Serbie, sont encore parmi nous. Grâce à lui.

(suite…)

Une marche pour rendre visible le chemin de Compostelle à Paris

11 novembre 2011

MANIFESTATION – CHEMIN DE COMPOSTELLE

Samedi 26 novembre 2011 l’Association Compostelle 2000 organise une marche qui traversera Paris afin que le patrimoine jacquaire de la région parisienne soit plus visible.

Elle demande notamment à la municipalité de mettre en place le marquage du chemin à travers la Région Parisienne, à l’aide de panneaux et de clous en bronze fixés au sol.

Ouverte à tous, sans inscription, cette randonnée d’environ 12 km reliera l’église Saint Jacques-Saint Christophe dans le XIXème arrt (RV à 9 h 30, accueil à l’église possible dès 9 h) à l’église Saint Jacques le Majeur de Montrouge en fin d’après midi, avec passage commenté à la Tour Saint Jacques vers 11h30. (Pique-nique tiré du sac)

Depuis plusieurs années, les villes de Tours, Poitiers, Châtellerault, Bordeaux, Margaux, Talence, Gradignan, Saint Avertin matérialisent ainsi le chemin. Idem pour les agglomérations de la via Lemovicensis (Voie de Vézelay), la via Podiensis (Le Puy) et la via Tolosana (Arles). Gageons que Paris et les communes limitrophes, également impliquées dans cette opération, rattraperont bientôt ce retard.

(suite…)