Posts Tagged ‘fresque’

Des fresques inconnues apparaissent dans l’église de Biot restaurée

26 juin 2013

église de Biot après restaurationPATRIMOINE RELIGIEUX

Les intérieurs de l’église Sainte Marie-Madeleine de Biot (Alpes Maritimes) ont été restaurés de fond en comble depuis 2011, les travaux occasionnant la fermeture de l’édifice cultuel. Les portes ont été rouvertes le 23 juin 2013, dévoilant une église resplendissante et des éléments de fresque jusqu’alors inconnus.

(Extrait du Dossier de presse) Le programme complet de restauration a été lancé en 2011 suite à des études faisant état de graves dégradations des maçonneries et des enduits dues à la fois à des remontées capillaires et des infiltrations d’eau.

Les vitraux nettoyés laissent désormais pleinement entrer la lumière naturelle, leurs reflets colorés baignent les volumes entièrement restaurés de délicats prismes de couleur. Les décors des autels et retables en bois doré ou en stuc des chapelles ont été restaurés et ont retrouvé tout leur éclat. Après nettoyage et rebouchage de fissures, les différents éléments de décors, gypserie, faux-marbres, peinture ou feuilles de cuivre ont été restitués et/ou renovés.

La rénovation des enduits a conduit à la mise au jour de fresques murales jusqu’alors totalement inconnues. « Ces fresques étant fragmentaires, nous ne les avions même pas décelées lors de la campagne de sondages préalable aux travaux », note Pierre-Antoine Gatier, Architecte en Chef des Monuments Historiques, en soulignant l’aspect spectaculaire et exceptionnel de cette découverte. « Personne ne s’attendait à trouver un témoignage aussi ancien dans l’Église Sainte Marie-Madeleine, ces fresques nous ramènent directement à son passé prestigieux ».

(suite…)

Sauver la fresque de la chapelle de la base aérienne 103 de Cambrai

18 mars 2013

http://www.aspecambrai.org/cache/fichs_declinaison/14022_4.jpgART SACRE

Reçu ce jour ce message de Jean-Paul Delcourt, concernant le démantèlement de chapelle de la base aérienne 103 de Cambrai aujourd’hui désaffectée, et dont une partie du mobilier a déjà été protégé. Reste à sauver la fresque de l’Assomption réalisée dom Angelico Surchamp. Les bonnes idées et les propositions sérieuses sont les bienvenues

 » Une chapelle à ajouter à la liste des édifices en péril.

Celle de la base aérienne 103 de Cambrai, à cheval sur les territoires des communes d’Haynecourt (59) et Épinoy (62).

La base est désaffectée et en cours de démantèlement.

Du point de vue de l’architecture ce n’est pas un monument majeur.
Mais elle est intéressante pour son mobilier.

L’autel en pierre a été déposé et réinstallé dans la chapelle Notre-Dame des mineurs à Waziers, (classée MH) près de Douai.

Une partie des vitraux sont partis à la base aérienne de Strasbourg.

Reste un problème non résolu : la fresque réalisée pour le chœur par dom Angelico Surchamp dans les années 1950, solidaire du mur qui va être abattu.

Plusieurs lieux pourraient l’accueillir, mais sa dépose est estimée entre 60 000 et 100 000€, ce qui dépasse sa valeur vénale.

La DRAC et le diocèse de Cambrai n’ont pas de solution pour le moment.

Le ministère de la Défense, qui en est propriétaire, propose de prêter un camion pour le transport. « 

(suite…)