Posts Tagged ‘restauration’

Participez à un chantier de restauration avec REMPART

22 février 2013

CHANTIERS DE RESTAURATION – REMPART

Participez à chantier de restauration avec REMPART

Toute la programmation de l’été sera en ligne le 15 mars 2013 sur le site www.rempart.com : Chantiers ados, chantiers adultes, en France, à l’étranger, stages tech-niques, stages de formation, de nombreux projets vous attendent. Il existe aussi des chantiers de week-end

Le catalogue papier sera diffusé début avril à tous les bénévoles de l’année passée.

(suite…)

Louvre La Victoire de Samothrace et l’escalier monumental bientôt restaurés

24 janvier 2013

Victoire de Samothrace Victoire de Samothrace Musée du Louvre, DAGER © 2008 Musée du Louvre / Cécile DégremontLOUVRE – VICTOIRE DE SAMOTHRACE

A partir de septembre 2013, Le Louvre entreprendra la restauration la Victoire de Samothrace et de l’escalier monumental qui mène à elle. Un chantier qui durera plus d’une année

(Extrait du dossier de presse) Le Louvre annonce le démarrage à l’automne d’un grand chantier de restauration, celui de la Victoire de Samothrace et de l’escalier monumental qui lui sert d’écrin. Les travaux dureront plus d’un an et nécessiteront un aménagement exceptionnel.

Le musée organisera des rencontres mensuelles régulières avec le public pour rendre compte de cette restauration exceptionnelle durant le temps où le monument sera invisible. Cette opération se déroulera sur plusieurs mois :

  • le démontage et le déplacement de la statue commencera en septembre 2013,
  • la réinstallation de la Victoire est prévue pour le printemps 2014,
  • la fin du nettoyage de l’espace architectural et l’inauguration de l’ensemble rénové devraient avoir lieu à la fin de l’année 2014 ou au début de l’année 2015.

Ce chantier majeur bénéficie du soutien de Nippon Television Holdings, de F. Marc de Lacharrière (Fimalac) et de Bank of America Merrill Lynch Art Conservation Project.

(suite…)

Salon Rétromobile 2013

22 janvier 2013

Salon rétromobile 2013SALON – VOITURES ANCIENNES

Le 38e Salon Rétromobile ouvrira ses portes aux collectionneurs et aux amateurs de voitures anciennes du 6 au 10 février 2013 au Parc des Expositions, Porte de Versailles, à Paris.

Sur 33 000 m² d’exposition, 400 exposants exhiberont plus de 500 voitures de collection. Vous y découvrirez également tous les métiers liés à l’entretien et la vente des véhicules de légende : constructeurs; marchands de véhicules et de pièces détachées ; maisons de ventes aux enchères ; restaurateurs carrossiers ; restaurateurs mécaniciens ; assureurs; galeries d’art automobile…

Artcurial Motorcars y réalisera des ventes aux enchères. En 2012, 402 lots ont été mis en vente, dont 96% ont été vendus représentant 14,5 millions d’euros adjugés.

(suite…)

Le Foyer de l’Opéra Comique est restauré

21 janvier 2013

Foyer Opéra comique 1 (c) Designers Anonymes

OPÉRA COMIQUE – PARIS – RESTAURATION

Avec le  mécénat du World Monuments Fund, l’Opéra Comique de Paris vient de retrouver son Foyer avec son  décor de peintures, lambris, stucs et marbres sculptés, réalisés en 1898, dans le style IIIè République triomphante.

Reste le parquet en chêne, au motif de point de Hongrie, qui sera restauré en 2013. L’ensemble du théâtre a été classé dans sa totalité en 1977 au titre des Monuments Historiques.

(suite…)

Bourse C.G.O.S dédiée en 2012 à la valorisation du patrimoine

15 janvier 2013

PATRIMOINE HOSPITALIER – SAUVEGARDE – PATRIMOINE

Les Soeurs dans la salle des malades de l’Hôtel-Dieu de Belleville - 1er prix

L’intérêt porté au patrimoine hospitalier ne réserve pas que des mauvaises surprises. La preuve du contraire réside dans la 5e bourse C.G.O.S (Comité de Gestion des Oeuvres Sociales des Etablissements Hospitaliers Publics) dédiée cette année à la valorisation du patrimoine et dont les prix seront remis le 24 janvier 2013.

L’objectif de cette 5e bourse est de promouvoir les initiatives de trois agents qui se sont impliqués ou s’impliquent à titre extra-professionnel dans des actions visant à l’entretien d’un monument ou à la réhabilitation d’un site exceptionnel, ou encore à faire découvrir ou transmettre un savoir-faire artisanal traditionnel. L’expertise de la Fondation du Patrimoine et d’Ateliers d’Art de France a été sollicitée pour la sélection des lauréats parmi les 24 dossiers de candidature.

Les trois lauréates récompensées seront :

(suite…)

La municipalité de Gesté refuse de restaurer l’église

9 janvier 2013

EGLISE DE GESTE – MAINE-ET-LOIRE

Extérieur de l'église Saint-PierreMauvaise volonté contre bon droit ?

Selon Georges Remeau, premier adjoint au maire de Gesté, dans le Maine-et-Loire, « personne ne peut nous obliger à restaurer l’église et nous n’avons ni l’intention de le faire, ni l’intention d’attendre qu’elle soit réduite à un un tas de cailloux pour intervenir« 

Ces propos formulés à l’occasion de la cérémonie de voeux, le 5 janvier 2013 et rapportés par Ouest France dans son édition du 8 janvier 2013, faisait suite à une manifestation le matin même du Collectif pour une Eglise unie reconstruite qui avait apposé sur l’édifice une bâche sur laquelle est inscrit « Eglise en ruine ».

(suite…)

Restauration de monuments historiques L’Etat racketté

9 février 2011

RESTAURATION – MONUMENTS HISTORIQUES – FRAUDE – RACKET – ENTENTE ILLEGALE

Noël Mouré, Secrétaire général des Journées Juridiques du Patrimoine et Administrateur de Patrimoine Environnement, revient sur la condamnation par l’Autorité de la Concurrence de 14 sociétés du bâtiment pour entente illégale et surfacturation des restaurations de monuments historiques au détriment de l’Etat

Dans sa décision n°11-D-02 du 26 janvier 2011, l’Autorité de la concurrence sanctionne « une pratique généralisée d’entente illégale entre certains grands acteurs de la restauration du patrimoine ». Selon Noel Mouré,  » Payer plus pour la qualité, tel est le contrat tacite qui lie un propriétaire à l’entreprise assurant la restauration de son monument historique. Eh bien, ce contrat de confiance trouve à être quelque peu froissé à la lecture du volumineux rapport de l’Autorité de la concurrence qui traite précisément des « pratiques mises en œuvre dans le secteur de la restauration des monuments historiques« . »

L’enquête menée durant 10 ans donne un résultat implacable et des preuves de collusion avérée et de racket, le tout visant  » un double objectif, se partager le marché et maintenir le prix fort. L’Etat a surpayé, de l’ordre de 20 à 30 %. »

Sur le préjudice estimé, l’Autorité de la concurrence a décidé d’une amende globale de 10 M€. à leur encontre.

(suite…)