Posts Tagged ‘TOTAL’

Le manoir de la Hélardière en danger intéresse le JT de Pernaut (Archive 2011)

10 mars 2011
Pocket

PATRIMOINE EN DANGER – TELEVISION – MANOIR DE LA HELARDIERE

L’équipe de Jean-Pierre Pernaut, sur TF1 a consacré un reportage à Viviane Bosse-Pérus qui lutte pour la sauvegarde du manoir de la Hélardière face à la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique)

Ci-dessous, la vidéo du reportage et l’histoire du combat de Viviane Bosse-Pérus sur Patrimoine -en-blog

(suite…)

Pocket

Manoir de la Hélardière en danger (II) Entretien avec Viviane Bosse-Pérus

3 février 2011
Pocket

MANOIR – PATRIMOINE MENACE

Viviane Bosse-Pérus se bat depuis 8 ans pour sauvegarder le manoir de la Hélardière, situé face de la raffinerie de Donges (Loire Atlantique), exploitée par Total. Édifié au XVè siècle, ce manoir breton unique dans le département, est pourtant menacé par un curieux plan de prévention des risques technologiques préparé par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) des Pays de Loire. Viviane Bosse-Pérus a accordé cet entretien à Patrimoine-en-blog le 2 février 2011

(suite…)

Pocket

Un manoir du XVe siècle face à une raffinerie de pétrole (Archive 2011)

4 janvier 2011
Pocket

ALERTE

C’est un message alarmant que lance Viviane Bosse Perus, propriétaire du Manoir de La Hélardière à Donges (Loire-Atlantique) :

 » Je veux alerter tout le monde possible pour me soutenir dans mon combat. Je me bats depuis 8 ans pour restaurer un manoir breton sis à Donges (44) face à TOTAL. Le manoir de la Hélardière date de 1426. Il possède une architecte vernaculaire avec une salle de justice, une charpente en clé de voûte sculptée et une chapelle avec des fresques murales et 2 statues.

Lorsque j’ai acquis cette bâtisse, elle était envahie par les ronces et les eaux pluviales avaient commencées leur travail destructeur.

Le Domaine de la Hélardière était très étendu et fût la convoitise d’Antar en 1955. Cette société l’a acquis mais en s’engageant à ne rien construire d’industriels sur les terrains vendus pouvant créer une gêne au domaine. Pour se libérer de cette contrainte, Antar a cédé le manoir a l’un de ses ingénieurs en 1967 pour pouvoir édifier des bacs de stockage de pétrole brut en face du manoir. »


Le Manoir de la Hélardière en danger (Donges)
envoyé par NANTES7

Pocket