Montréal Saint Jean-Baptiste ou comment redonner sens à un héritageArticle pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

QUEBEC

La vidéo que je vous invite fortement à regarder ci-dessous m’a profondement bouleversé

Elle raconte comment depuis 2003, un curé et ses paroissiens réinventent une vie culturelle et communautaire dans un édifice religieux qui se présente au premier abord comme un héritage bien encombrant dans une société qui semble évacuer le religieux. Histoire passionnante d’une résurrection patrimoniale et communautaire… A méditer.

Cette vidéo est extraite d’un article publié sur le site de Radio Canada dont je vous recommande également la lecture. Vous découvrirez dans cet article, si vous le lisez intégralement, pourquoi la chanteuse américaine Patti Smith s’est mise à pleurer à l’issue d’un concert donné dans l’église. « Je l’ai retrouvée en larmes dans le salon, se souvient le curé »…

Églises en difficulté : la culture comme planche de salut

L'église Saint-Jean-Baptiste, à Montréal, s'est dotée dans les dernières années d'une scène et d'équipement lui permettant de présenter des spectacles en tous genres et d'ainsi atteindre une certaine stabilité financière. Photo : Radio-Canada/Jean-François Villeneuve

L’église Saint-Jean-Baptiste, à Montréal, s’est dotée dans les dernières années d’une scène et d’équipement lui permettant de présenter des spectacles en tous genres et d’ainsi atteindre une certaine stabilité financière. Photo : Radio-Canada/Jean-François Villeneuve

Quand Alain Mongeau devient le curé de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste, en 2003, son église survit difficilement d’un déficit à l’autre. De nombreuses discussions ont lieu pour trouver une façon d’éponger ces pertes, y compris celle de fermer le bâtiment centenaire, cité patrimonial par la Ville de Montréal.

Mais le nouveau curé propose de rentabiliser les investissements, plutôt que de dépenser uniquement dans les rénovations. Il parie sur la culture, développe lentement son projet.

L’abbé Mongeau donne le grand coup en 2013-2014, alors qu’il organise une table ronde avec des acteurs du milieu. Le but est de trouver une façon de remettre en état les finances de la paroisse et de préserver l’église.

Misant sur l’acoustique de l’édifice et ses dimensions impressionnantes, l’idée de développer une expertise dans la présentation de concerts prend forme. Une vidéo, réalisée par deux membres de la paroisse, retrace les grandes lignes de cette transformation salvatrice…

Pourquoi Patti Smith a pleuré après un concert dans saint Jean-Baptiste ?

Lire la suite sur Églises en difficulté : la culture comme planche de salut | Cathédrale de Rimouski | ICI.Radio-Canada.ca

Commentaires via facebbok
(327 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz