Haute-Garonne Une pieta volée retrouvera son égliseArticle pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Lu dans la Dépêche du Midi du 12 mai 2008 :
La Pietà (XVIème siècle) retrouvera Saint-Martory, son village en Haute-Garonne.


Tout a commencé le 5 juin 2007 avec la découverte par Christian Seneau de la disparition de cet objet de dévotion dans l’église, sans aucune effraction. Le dépôt de plainte auprès de la gendarmerie du village amène à la diffusion d’une photo de la statue sur Interpol. C’est sur ce site que le capitaine Olivier Bricaud de l’office central de lutte contre le trafic de biens culturels entend pour la première fois parler de cette pietà, qu’il retrouve par chance, au hasard de ses enquêtes chez un antiquaire parisien. Puis, il remonte peu à peu la filière qui, de Paris, passe par Nîmes (où l’enquête est confiée au SRPJ), pour retrouver son origine à Toulouse où est arrêté en début d’année Francis Dupuch (voir notre édition du 25 mars 2008), en possession d’une cinquantaine d’autres objets d’art et de culte.

Retrouver cette statue a été possible grâce au travail conjoint des services de police et de gendarmerie, de Nicole Andrieu, conservateur délégué aux antiquités et objets d’art pour la Haute-Garonne, Bernard Ducourau, conservateur des monuments historiques à la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) et de l’abbé L’Huillier.
Lire l’intégralité de l’article sur ladepeche.fr

Commentaires via facebbok
(29 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz