Archéologie : Un chai antique et une nécropole carolingienne découverts à La Rochelle

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

inrap%20l%27houmeau.bmp PATRIMOINE HISTORIQUE ARCHÉOLOGIE

Dans l’agglomération de La Rochelle, près d’un millénaire d’occupations, entre le IIe et le Xe siècle, a pu être étudié par les archéologues de l’Inrap avant l’aménagement de lotissements. La fouille, menée sur 5 ha pendant 8 mois, a mis en évidence un chai antique, des espaces d’inhumation antiques et médiévaux et un habitat du haut Moyen Âge.


Ces découvertes s’insèrent dans une maille serrée d’implantations antiques et médiévales autour de La Rochelle.
Les plans incomplets d’une quinzaine de bâtiments ont été identifiés, grâce à des trous de poteaux et/ou à des solins. Si leur fonction n’a pu être déterminée, le mobilier découvert a permis de les dater de la période carolingienne. Ces bâtiments sont associés à des aires d’ensilage et à quatre puits, qui atteignent la nappe phréatique à 14 m de profondeur et furent comblés durant la période carolingienne.
Ainsi, un habitat dense du haut Moyen Âge fait suite, sans hiatus important, à une occupation antique. Si cette continuité est classique pour la région, ce site est l’occasion unique d’appréhender, sur une grande superficie, l’évolution de l’occupation d’un territoire de bord de mer durant près de dix siècles, tant du point de l’architecture, des activités humaines et de l’alimentation, que de l’environnement.

Visionner le reportage vidéo

************************

Retrouvez sur Patrimoine en blog d’autres notes sur des thèmes voisins dans les rubriques Actualité de l’archéologie et Patrimoine de Charente maritime

(131 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments