Sur les pas de Géraud d’Aurillac en France et en Espagne

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

LIRE

Sur les pas de Géraud d’Aurillac en France et en Espagne

Histoire, culte et iconographie

sous la direction de Pierre Moulier, Cantal Patrimoine 2010 28 €

« Né vers 855, mort au début du Xe siècle, saint Géraud est surtout connu pour être le fondateur de l’abbaye d’Aurillac en une époque troublée, largement obscure, qu’il illumine par son charisme et ses vertus. Mais il est bien plus que cela. Moine sans l’être, guerrier mais pacifiste, justicier laxiste, thaumaturge malgré lui, ami sincère des pauvres quoiqu’immensément riche… Conte de fée ? Histoire pieuse, mensongère et périmée, trop belle pour être vraie ?
A chacun d’en juger, s’il le peut. Géraud est un mystère.


C’est ce mystère qui a conduit les auteurs de ce livre, par des chemins différents, à interroger la vie, le culte et l’iconographie de Géraud d’Aurillac. Travail pionnier, car pour la première fois le personnage et son culte sont abordés dans toutes leurs dimensions, qui sont nombreuses et variées : historique, ethnographique, iconographique.
A travers cette enquête s’impose une vision radicalement nouvelle. L’abbaye d’Aurillac est bien un centre et un point d’origine, mais c’est dans une bonne moitié sud de la France, des Alpes à Toulouse, du Bourbonnais à la Provence, et jusqu’en Espagne, que nous retrouvons les vestiges du culte géraldien, et parfois des marques encore bien vivantes d’un profond attachement au personnage »

Commentaires via facebook
(50 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de