Tour de France 2010 (4) : les trésors du patrimoine de Tournus aux Rousses

Article pouvant être lu en 5 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

TOUR DE FRANCE – PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL

Samedi 10 juillet, l’étape du jour mènera les coureurs et téléspectateurs de Tournus à la station des Rousses. L’occasion de (re)découvrir les principaux trésors du patrimoine qui jalonnent ce parcours de 165,5 km :

Tournus (Saône-et-Loire)

Église abbatiale Saint-Philibert de Tournus






Façade de l’église Saint-Philibert ( à droite)

L’Hôtel-Dieu et le musée Greuze de Tournus
La ville de Tournus compte un autre site important, d’un point de vue historique et architectural : son ancien hôpital, connu au cours des siècles précédents sous le nom d’Hôtel-Dieu. De nos jours, il est associé au musée, qui possède, notamment, une collection d’œuvres de Jean-Baptiste Greuze, peintre né à Tournus le 21 août 1725.
Construit au XVIIe siècle et agrandi ensuite, l’Hôtel-Dieu de Tournus est classé Monument Historique. Il comporte trois vastes salles et deux chapelles, ainsi que l’une des plus anciennes apothicaireries conservées en France : elle date de 1685 environ et son décor est très ouvragé. Les boiseries à colonnettes torses et dorées ont été conçues pour y placer les pots en faïence des XVIIe et XVIIIe siècles, qui contenaient les remèdes préparés par les sœurs. Le plafond de bois peint représente des anges voletant, fleurs et plantes à la main.

wikipedia / Office de tourisme

    Romenay (Saône-et-Loire)

    L’église du XIIe siècle borde la rue du Colonel Pagand, rue ancienne avec des maisons en pans de bois et deux portes d’entrée : la porte d’Occident et la porte d’Orient, cette dernière étant la propriété des Amis du Vieux Romenay. On notera aussi des vestiges des murs défensifs (en brique rouge). Il demeure, quoique en mauvais état, une tour (nord-est), elle aussi en brique. L’urbanisme du village, un brin trop moderne permet toutefois de repérer encore la trace du plan qu’avait le village au moyen-âge : centre circulaire, rues curcives…
    La « Ferme du Champ Bressan », ferme bressane avec cheminée sarrasine, rénovée et transformée en musée, où y est valorisé le terroir bressan. Elle est classée monument historique.

      wikipedia

      Saint-Trivier-de-Courtes (Ain)

      La ferme-musée de la Forêt est une ancienne ferme à colombages et cheminée sarrasine du XVIIe

      Plusieurs bâtiments sont inscrits au patrimoine des Monuments historiques :

      l’église du XIVe siècle ;

      des fermes anciennes avec des cheminées sarrasines remontant pour certaines au XVIIe siècle :  à Molardoury, Grandval, la ferme du Tremblay et la ferme de la Servette

      Des éléments de mobilier sont aussi classés : dans l’église, deux cloches, un triptyque et une dalle funéraire ; des cheminées sarrasines

      wikipedia

      Cormoz (Ain)

      La chapelle de Bellor, lieu de pèlerinage

      wikipedia

      Saint-Amour (Jura)

      L’apothicairerie (classée Monument Historique) : Elle contient un ensemble de pots, potiches, pichets et flacons des XVIe, XVIIIe, et XIXe siècles.

      L’église paroissiale : Église collégiale jusqu’à la Révolution, elle a souffert des outrages de la conquête française, en 1637 puis des révolutionnaires. Souvent modifiée, elle ne conserve plus rien de son caractère primitif ; le chœur (XVe siècle) constitue la partie la plus ancienne. Le clocher comtois (XVIIe siècle), et ses 48 mètres de haut, contribue à donner à l’édifice une imposante majesté. Le monument conserve le reliquaire contenant les reliques de Saint-Amator (Saint-Amour).

      la Tour Guillaume : La tour (XIIIe siècle-XVIe siècle) était autrefois incluse dans les fortifications de la ville. Elle porte le nom de l’illustre théologien, Guillaume de Saint-Amour (v1200-1272), enfant du pays, qui légua sa fortune aux pauvres de la ville et fut l’un des fondateurs de l’Hôtel-Dieu.

      L’auditoire et les prisons royales (classées Monument Historique) : Datant de 1741, ces bâtiments constituaient une des Justices des Gabelles crées par le roi en 1705 pour juger les contrebandiers de sels, tabacs, étoffes… L’ensemble, unique dans le Jura, comprend : l’auditoire avec deux corps de garde au rez-de-chaussée et deux salles d’audience au premier étage, à l’arrière, les prisons proprement dites avec la cour et l’appartement du geôlier, la pistole, la chapelle, la cour des prisonniers, deux salles de détention, trois cachots en sous-sol avec portes à guichet.

      Wikipedia / Office de Tourisme de saint-Amour

      Saint-Julien (Jura)

      Eglise avec vitrail classé

      Fontaine restaurée

      Viry (Jura)

      Église construite au XIe siècle (de cette période resterait une fresque redécouverte en 1822 mais recouverte depuis) entre les villages de Viry et de Rogna, reconstruite aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles après que le cyclone de 1890 l’ait privée de son clocher

      Fermes anciennes dans le village, datant surtout du XIXe siècle

      Maison du sacré cœur (1788)

      Lacs de Viry et de Sous-Le-Rosay

      Bornes-frontière de La Boissière et La Pommeraie (début XVIIe siècle)

      Ruines du château de la Bastie

      wikipedia

      Saint-Claude (Jura)

      Vue générale  de l'édifice La cathédrale Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-André est classée monument historique. L’une des particularités de la cathédrale Saint-Pierre est que l’un de ses clochers (flanc gauche) n’a jamais été terminé.

      Le musée de la pipe et du diamant.

      Les nombreux ponts (Grand pont, pont de pierre…) compte tenu du fait que la ville est très encaissée.

      Place Louis-XI avec sa vue sur les remparts

      Vue sur la vallée du Tacon du bas de la pittoresque rue de la Poyat (rue très pentue joignant le quartier haut de l’abbaye et les quartiers bas du Faubourg)

      Le Chapeau de gendarme à la sortie de la ville dans les lacets de Septmoncel. Cette curiosité géologique rappelle la forme du chapeau porté par les gendarmes sous la Révolution. Elle est très spectaculaire en hiver avec la formation d’une cascade de glace.

      wikipedia / office de tourisme de Saint-Claude

      Les Rousses (Jura)

      Fort des Rousses ou Henry-Martin

      Fort du Risoux ou Guyot

      Lac des Rousses

      La Cure

      musée du ski et de la tradition rousselande

        wikipedia / Office de tourisme des Rousses

        Tour de France 2010 Classement général

        L’histoire du Tour

        Etapes précédentes


        Commentaires via facebook
        (60 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
        (2 visites aujourd'hui)

        1
        Poster un Commentaire

        avatar
        1 Comment threads
        0 Thread replies
        0 Followers
         
        Most reacted comment
        Hottest comment thread
        1 Comment authors
        Champetier Recent comment authors

        Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

          Subscribe  
        plus récents plus anciens plus de votes
        Me notifier des
        Champetier
        Invité
        Champetier

        Excellente l’idée d’accompagner le tour de France par une découverte du Patrimoine parfois ignoré, on n’a envie de sauter en selle!