Paris Historique : Des pans entiers de nos villes risquent de disparaitre

Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)


Dans un un communiqué publié à la veille des Journées européennes du patrimoine, l’association Paris Historique et son président pierre Housieaux s’inquiètent de l’avenir menacé de pans entiers du coeur historique des capitales européennes,; y compris à Paris :

Sont notamment stigmatisés le quartier juif de Budapest, des îlots entiers à l’intérieur du parcellaire historique du coeur de Prague, – la ville de Bucarest où ne s’applique plus aucune règle sérieuse d’urbanisme, la démolition de la gare de Stuttgart, à Paris la destruction scandaleuse de l’îlot (ateliers et bassin des carènes notamment) construit par les frères Perret boulevard Victor, l’avenir incertain – malgré les annonces rassurantes , de l’hôtel de la Marine place de la Concorde, et toutes les rénovations abusives et tolérées des hôtels particuliers du Marais et du faubourg Saint-Germain…

Communiqué :

Paris historique se réjouit cette année encore du grand succès que rencontreront, en Île-de-France et à Paris, les 27e Journées européennes du patrimoine. Comme chaque année, ce sont des millions de passionnés et d’amateurs d’histoire, d’architecture et de traditions séculaires qui arpenteront les chemins de nos villes et villages pour admirer sites et monuments que nos associations ont la tâche de préserver, de restaurer et tout simplement de faire vivre au goût et au rythme de notre temps.

Il ne s’agit pas pour autant ici de crier victoire et de s’autosatisfaire des résultats obtenus. En 2010, encore et souvent, de nombreux propriétaires publics ou privés décident la destruction ou la « reconstruction » de nombreux joyaux dignes eux aussi d’une reconnaissance générale.

C’est à Paris, Prague, Budapest, Bucarest, Stuttgart notamment, et dans toute l’Europe plus

généralement, que disparaissent ou vont bientôt disparaître des sites et des pans entiers de nos villes au profit d’opérations économiques non pertinentes, voire d’intérêts bassement personnels.

Pour ne citer que quelques cas :

– le quartier juif de Budapest,

– des îlots entiers à l’intérieur du parcellaire historique du coeur de Prague,

– la ville de Bucarest où ne s’applique plus aucune règle sérieuse d’urbanisme,

– la démolition de la gare de Stuttgart,

– et ici à Paris la destruction scandaleuse de l’îlot (ateliers et bassin des carènes notamment) construit par les frères Perret boulevard Victor, l’avenir incertain – malgré les annonces rassurantes , de l’hôtel de la Marine place de la Concorde, et toutes les rénovations abusives et tolérées des hôtels particuliers du Marais et du faubourg Saint-Germain, entre autres.

Nous profitons donc de ces journées de célébration de notre patrimoine pour rappeler que la situationse dégrade et qu’il est aujourd’hui réellement urgent que l’opinion publique européenne, comme dans les années 60, au moment de la création des secteurs sauvegardés en France, réagisse et fasse connaître son désaccord profond sur la politique ou plutôt la non-politique actuelle de préservation de notre mémoire.

Nous demandons que le Parlement européen se saisisse de ces dossiers importants et vote une loi exemplaire, supra-nationale, prenant en compte la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine, dans cette époque où la situation, notamment économique, est particulièrement difficile, et où trop d’arguments « de nécessité », trop souvent hasardeux et illégitimes, tendent à reléguer la défense des patrimoines nationaux au second plan, voire à la contester.

Des informations et une pétition en ligne sont accessibles sur le site : www.patrimoine-heritage.eu

Nous comptons sur votre soutien.

Pierre HOUSIEAUX

Président


Commentaires via facebook
(35 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Anthony Koenig Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Anthony Koenig
Invité

On pourrait parler aussi des très nombreuses villes petites ou moyennes françaises qui s’écroulent car en zone fragile souvent rurale et dont la priorité des élus est l’économie mais qui n’ont pas compris que cela ne se ferait pas si le patrimoine civil disparaissait.
Et puis il n’y a plus les destructions de quartiers entiers comme dans les années 1960-70 mais des petites destructions-reconstructions ici ou là mais au final, au bout de 10 ans, le résultat est le même : des centres anciens défigurés…