High Tech et Patrimoine Le colloque deviendra annuel

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 COLLOQUE – GMH – HIGH TECH – PATRIMOINE  

Fort du succès remporté par le thème du colloque High Tech et Patrimoine organisé par le GMH(Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques), les organisateurs ont décidé de rendre annuel ce rendez-vous dédié à l’innovation dans les métiers de la restauration du bâti ancien

(Communiqué) Le mardi 22 novembre 2011 se tenait le colloque dédié à l’innovation dans les métiers de la restauration du bâti ancien . Lors de cette rencontre intitulée « High Tech et Patrimoine », organisée par le GMH, des réalisations de chantiers ayant mis en œuvre des techniques nouvelles ont été présentées ainsi que des recherches techniques.

Plus de 150 participants ont ainsi pu découvrir concrètement comment les entreprises de Monuments Historiques – sentinelles de savoir-faire ancestraux – recourent à des technologies modernes pour conserver, voire sauver notre héritage culturel, comme l’utilisation du laser pour effectuer, in situ, des analyses non destructives des polychromies ou bien encore la numérisation des œuvres pour faciliter leur reproduction grâce à l’empreinte sans contact, pour calculer des déformations de surface, volumes….

L’intérêt qu’a suscité cet événement professionnel et technique conduit aujourd’hui le GMH à rendre ce colloque annuel.

Selon Alain Maugard, président de Qualibat, grand témoin de cette manifestation, les interventions ont montré que les entreprises qualifiées œuvrant sur le patrimoine ancien savaient répondre aux nouvelles exigences de l’utilisation des monuments historiques (amélioration de l’acoustique, de la qualité de l’air, de la performance énergétique) ainsi qu’aux conséquences du changement climatique en ayant recours aux savoirs et technologies nouveaux. Il n’y a donc aucun paradoxe entre High Tech et patrimoine mais bien une adéquation : les métiers du patrimoine sont des métiers contemporains, créateurs et bénéficiaires d’High Tech.

Jacques Wermuth, président du GMH, a conclu : « il est capital que les entreprises utilisent les techniques et technologies mises à leur disposition par les progrès scientifiques afin de valoriser l’authenticité du patrimoine ».

Le GMH, créé en 1959 sous l’égide de la Fédération Française du Bâtiment, est une instance nationale représentative des professionnels des monuments historiques et du patrimoine ancien. Il réunit plus de 180 entreprises qui rassemblent 9 000 compagnons.

Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques

7, rue La Pérouse, 75784 PARIS Cedex 16 – Tél. :01.40.69.51.68 – Fax : 01.47.20.06.62

http://www.groupement-mh.org

(40 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de