L’art d’aimer au Moyen Âge Le Roman de la rose

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EXPOSITION – BNF

Boccace, Le Livre des cleres femmes, BnF, Français 598, f. 92v, Paris 1402-1403Du 6 novembre 2012 au 17 février 2013, la BnF présente à la Bibliothèque de l’Arsenal une exposition sur L’art d’aimer au Moyen Âge : Le Roman de la rose

(Extrait du dossier de presse) L’exposition rassemble une centaine de manuscrits enluminés et d’imprimés anciens, parmi les plus beaux et les plus représentatifs des collections de la BnF et de prêteurs extérieurs. Elle invite à découvrir, en images, les moments-clés du récit ainsi que le contexte culturel de création et de réception du Roman de la rose.

L’exposition propose d’aborder le Roman de la rose selon deux axes. Tout d’abord une lecture littérale du poème, grâce à un déroulé en images de la trame du récit. Des citations, tirées du manuscrit « Français 1574 », datant du XIVe siècle, scandent les principales étapes de la narration. Des illustrations agrandies des enluminures permettent également d’apprécier les détails significatifs des manuscrits exposés.

Puis un commentaire développé en différents thèmes connexes livre, toujours en images, des pistes d’analyse du texte et explicite les conditions du succès du Roman de la rose au Moyen Âge. L’œuvre, admirée, citée, invoquée mais aussi parfois critiquée voire condamnée, est restée une référence majeure pour les auteurs pendant plus de cent cinquante ans. Or, le Roman de la rose n’est pas seulement un texte maîtrisé et clos sur lui-même, il est aussi ouvert à d’innombrables références extérieures, communes à Jean de Meun et à ses lecteurs les plus érudits. Les vitrines consacrées aux « thèmes » visent donc à faire revivre un moment de l’histoire littéraire et à en livrer les clés.

Le Roman de la rose possède aussi sa bibliothèque numérique ; celle-ci a vu le jour grâce au partenariat entre la Johns Hopkins University (JHU) et la BnF ainsi qu’au généreux soutien de la Fondation Andrew W. Mellon. Elle rassemble actuellement un peu plus de 130 manuscrits numérisés, dont l’intégralité des Roman de la rose de la Bibliothèque nationale de France (www.romandelarose.org).

Boccace, Le Livre des cleres femmes, BnF, Français 598, f. 92v, Paris 1402-1403
En savoir plus sur l’expositionLe Roman de la Rose à feuilleter (Livre interactif)

Bibliothèque numérique du Roman de la rose

Lire aussi

Extrait du Livre d'heures de Jeanne de Franceimage description
Aidez la BnF à acquérir le Livre d’heures de Jeanne de FranceL’Agenda de Patrimoine en blog

Salon International du Patrimoine Culturel du 8 au 11 novembre 2012

(306 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de