Sauver la fresque de la chapelle de la base aérienne 103 de Cambrai

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

http://www.aspecambrai.org/cache/fichs_declinaison/14022_4.jpgART SACRE

Reçu ce jour ce message de Jean-Paul Delcourt, concernant le démantèlement de chapelle de la base aérienne 103 de Cambrai aujourd’hui désaffectée, et dont une partie du mobilier a déjà été protégé. Reste à sauver la fresque de l’Assomption réalisée dom Angelico Surchamp. Les bonnes idées et les propositions sérieuses sont les bienvenues

 » Une chapelle à ajouter à la liste des édifices en péril.

Celle de la base aérienne 103 de Cambrai, à cheval sur les territoires des communes d’Haynecourt (59) et Épinoy (62).

La base est désaffectée et en cours de démantèlement.

Du point de vue de l’architecture ce n’est pas un monument majeur.
Mais elle est intéressante pour son mobilier.

L’autel en pierre a été déposé et réinstallé dans la chapelle Notre-Dame des mineurs à Waziers, (classée MH) près de Douai.

Une partie des vitraux sont partis à la base aérienne de Strasbourg.

Reste un problème non résolu : la fresque réalisée pour le chœur par dom Angelico Surchamp dans les années 1950, solidaire du mur qui va être abattu.

Plusieurs lieux pourraient l’accueillir, mais sa dépose est estimée entre 60 000 et 100 000€, ce qui dépasse sa valeur vénale.

La DRAC et le diocèse de Cambrai n’ont pas de solution pour le moment.

Le ministère de la Défense, qui en est propriétaire, propose de prêter un camion pour le transport. « 

Voir la fresque

Commentaires via facebbok
(172 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , ,

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz