Icomos s’oppose à la démolition du siège de Novartis à Rueil-Malmaison

Partagez l'information

ARCHITECTURE EN PERIL

Rueil-Malmaison, boulevard Richelieu, mardi 9 juillet. Le chantier de démolition de l’immeuble Novartis Pharma,  construit en 1968,concu par les architectes Zehrfuss et Prouve, va être mis en place cet été.

Boulevard Richelieu, à Rueil-Malmaison (Hauts de Seine). Le chantier de démolition de l’immeuble Novartis Pharma, construit en 1968, concu par les architectes Zehrfuss et Prouvé, est imminent.

Lire la suite sur le Parisien.fr

Ce projet donne suite à des contestations d’associations de défense du patrimoine.

ICOMOS soutient l’alerte patrimoine lancée par ICOMOS France concernant la destruction totale imminente du siège Novartis-Sandoz, 14 boulevard Richelieu, à Rueil-Malmaison à l’Ouest de Paris. Lire la lettre d’Icomos à la ministre de la Culture.

La SPPEF est également intervenue, aux côtés de l’association Docomomo, pour la sauvegarde de cet édifice non protégé . Son propriétaire a souhaité en effet le raser entièrement, afin de réaliser à  la place un nouveau siège, confié à l’architecte Patrick Berger. Après avoir longuement hésité, le ministère de la Culture (alors dirigé par M. Mitterrand) a finalement autorisé cette destruction, au nom de la qualité du projet à venir…

[mapsmarker marker= »4″]

mardi 16 juillet 2013

Une réponse pour “Icomos s’oppose à la démolition du siège de Novartis à…”

  1. Redigé par Lucho:

    Je ne vois pas ce que ce bâtiment des années 70 à d’exceptionnel.

Laisser un commentaire