Nomination de huit nouveaux Maîtres d’art

Partagez l'information

MAITRES D’ART VIVANT

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, remet le 15 novembre 2013  le titre de Maître d’art à huit professionnels d’excellence

Les Maîtres d’Art(Communiqué depresse) Créé en 1994, le titre de Maître d’art est attribué à des artisans d’art reconnus pour leurs savoir-faire remarquables et rares qu’ils transmettent à de plus jeunes professionnels. A ce jour, on compte cent quinze Maîtres d’art. L’objectif de ce dispositif original, reconnu par l’Unesco, est de préserver et transmettre ces savoir-faire et de mettre en oeuvre de véritables « contrats de génération » entre un professionnel ayant au moins 15 ans d’expérience, le Maître d’art, et un plus jeune professionnel ayant au moins 5 ans d’expérience, l’Élève.

La formation se déroule essentiellement dans l’atelier du Maître d’art pendant trois ans ; le ministère de la Culture et de la Communication attribue au Maître d’art une allocation annuelle de 16 000 € pour assurer cette formation de haut niveau.

Le but est aussi d’inscrire cette transmission de gestes et de procédés dans un développement économique viable : au terme de sa formation, l’Élève développe son projet professionnel soit aux côtés du Maître d’art, ou en reprenant son atelier, soit en créant sa propre entreprise. La confrontation de savoir-faire traditionnels avec la création contemporaine, facteur d’innovation, est également recherchée.

L’Institut National des Métiers d’Art (Inma), auquel le Ministère a confié la gestion de ce dispositif, a organisé la procédure de sélection de la promotion 2013. La commission, composée d’experts et de professionnels, a procédé à l’examen des 73 dossiers enregistrés au terme de l’appel à candidature.

Les huit Maîtres d’art nommés cette année sont :

  • Stéphane Bondu, boîtier-joaillier (L’atelier de l’objet, Paris 1er)
  • Yves Dorget, passementier (Passementerie Verrier père et fils, Paris 20ème)
  • Nelly Gable, graveur de caractères typographiques de l’Atelier du livre d’art et de l’estampe de l’Imprimerie nationale (Ivry-sur-Seine)
  • Michel Heurtault, créateur et restaurateur en parasolerie (Parasolerie Heurtault Paris 12ème)
  • Jacques Loire, Maître verrier (Atelier Loire à Lèves en Eure-et-Loir), à titre honorifique, sans Elève désigné, Jacques Loire ayant déjà largement transmis ses savoir-faire au sein de son atelier
  • Denis Mallejac, restaurateur du bâti ancien (Pacé, Ille-et-Vilaine)
  • Didier Mutel, graveur (Orchamps, Jura), élève du Maître d’art Pierre

    Lallier, imprimeur en taille douce, Promotion 1995

  • Francine Nicolle, brodeuse de boutis (Calvisson, Gard)

En savoir plus sur le site de l’association des Maîtres d’Art

Vendredi 15 novembre 2013

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail