Le voyage de l’obélisque de Louxor à Paris (1829-1836)

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EXPOSITION

Image illustrative de l'article Obélisque de Louxor

Du 12 février au 6 juillet 2014, le musée national de la Marine présente une exposition consacrée à l’histoire de l’incroyable voyage de l’obélisque, offert par l’Égypte à la France en 1830, depuis le temple de Louxor jusqu’à la place de la Concorde à Paris.

Les deux obélisques édifiés par Ramsès II à l’entrée du temple de Louxor au IIIe siècle av. J.C., furent offerts à la France par le vice roi d’Égypte en 1830.

Transporter le premier d’entre eux fut l’occasion d’une aventure humaine riche en rebondissements qui dura près de sept ans, pour l’abattre sans le briser, descendre le Nil, traverser en remorque les mers hostiles, remonter la Seine et ériger ce monolithe de 23 mètres de haut et de 230 tonnes au centre de Paris.

Ces opérations, que beaucoup pensaient impossibles à l’époque, furent conduites essentiellement à bras d’hommes et sans machines modernes.

Les protagonistes de l’expédition

Parmi les hommes qui contribuèrent à relever ce défi, se détachent les figures de Champollion, à l’origine du don des obélisques, du lieutenant de vaisseau de Joannis – dont les dessins, réalisés au cours du séjour en Egypte, sont des témoignages de premier ordre – et de l’ingénieur de la Marine, Apollinaire Lebas qui calcula et conçut les machines. Il dirigea à Louxor, en Bretagne et à Paris toutes les opérations de déplacement de l’obélisque et de son piédestal, avant d’être nommé au poste de conservateur du musée de la Marine en 1836 en remerciement de ses talents.

Érection de l’Obélisque de Louxor,25 octobre 1836, détails, aquarelle. Cayrac, 1837 Dépôt du musée du Louvre© Musée national de la Marine/P. Dantec

Les mystères de l’obélisque au musée national de la Marine

En 2014, le musée national de la Marine consacre une exposition retraçant les principales étapes de ce long voyage. Toutes les péripéties reprennent vie au travers d’œuvres variées, souvent inédites et jamais réunies – tableaux, plans originaux, dessins, maquettes, dioramas des différentes opérations, objets archéologiques et documents – illustrant les moments forts de cette incroyable épopée qui trouva son aboutissement en 1836 au cœur d’une des plus belles places de Paris.

Commentaires via facebook
(1 752 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , , , , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de