Les Portes du temps ouvrent le patrimoine à la jeunesse

Partagez l'information

POLITIQUE

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce la tenue cet été de la 10e édition des Portes du temps. 45 000 jeunes sont attendus dans 92 sites patrimoniaux partout en France

les-portes-du-temps-2014

(Communiqué de presse) Pratiques artistiques et parcours thématiques pour une rencontre entre jeunes et patrimoine

Les Portes du temps proposent aux jeunes des formes inédites d’appropriation des lieux patrimoniaux, de leur histoire et de leur collection, en mobilisant les arts vivants, les arts plastiques, le cinéma, les activités numériques, les arts de la rue et aussi le sport. Le dynamisme de cette opération fait résonner durant l’été le travail formidable que les professionnels de la culture mènent toute l’année auprès des jeunes publics.

Cette expérience sensible se nourrit d’une rencontre privilégiée avec les équipes des établissements, les artistes et les éducateurs. L’enjeu est d’innover pour renforcer la capacité de ces lieux remarquables à s’ouvrir et à séduire des publics parfois éloignés des formes culturelles classiques. S’approprier le patrimoine est une occasion pour chaque enfant d’affirmer son appartenance à une collectivité.

31 nouvelles participations pour 2014

Depuis sa création en 2005, plus de 235 000 jeunes de 4 à 17 ans ont profité de ce programme. Pour leur 10e édition, Les Portes du temps s’implantent dans 21 régions et 2 DOM/COM. 92 sites ouvriront leurs portes : musées, centres d’archives, monuments historiques, sites archéologiques, villes et pays d’art et d’histoire, etc. Signe de la vitalité de la manifestation, 31 participations nouvelles viennent enrichir cette année le programme, parmi lesquelles le musée d’Aquitaine, le musée des Beaux-Arts et le musée des Douanes de Bordeaux, l’abbaye de Cluny, le musée du Louvre à Paris, la Cité Médiévale de Carcassonne et le musée des Beaux-Arts associé au musée gallo-romain de Lyon.

Patrimoine, art et histoire coloniale à Bordeaux

Le projet collectif du musée d’Aquitaine, du musée des Beaux-Arts et du musée des Douanes de Bordeaux, conduit par l’association Migrations Culturelles Aquitaine Afriques (MC2A), propose aux jeunes une découverte inédite de la ville portuaire et de son histoire négrière, placée sous le signe de la diversité culturelle et de la lutte contre les discriminations. Les trois musées offrent chacun un angle d’approche différent : historique au musée d’Aquitaine, artistique au musée des Beaux-Arts et économique au musée des Douanes.

Danse, théâtre et taille de la pierre à l’abbaye de Cluny

L’abbaye de Cluny en Bourgogne a choisi de célébrer le dixième anniversaire des Portes du temps en faisant découvrir au jeune public le monument et le territoire qui l’abrite. Danse contemporaine, théâtre et taille de la pierre permettront à tous de comprendre le lieu et se l’approprier.

Jeunes et familles à la découverte du musée du Louvre à Paris

Pour sa première participation, le musée du Louvre convie jeunes et familles issus des communes de Montreuil, Saint-Ouen et La Courneuve à la découverte du musée, de sa fonction première de palais des rois à sa destination muséale. Le projet, associant parents et familles, encourage le public à investir le site et à réaliser, grâce à des activités mixant pratiques artistiques, connaissances historiques et techniques muséales, des oeuvres personnelles.

Chasse au trésor dans la Cité Médiévale à Carcassone

À la recherche de « l’inattendu trésor de Dame Carcas », en juillet 2014, la Cité Médiévale de Carcassonne favorisera l’accès au patrimoine de la ville des jeunes de 10 à 15 ans à travers des pratiques artistiques liées à l’image, au Land Art et aux technologies numériques.

À Lyon, le temps ne s’arrête pas aux portes des musées

Le musée des Beaux-Arts et le musée gallo-romain de Lyon s’associent pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur des sujets de société en lien avec les oeuvres des musées et partager leurs points de vue et leurs expériences. À travers un parcours structuré autour de la cuisine et de l’alimentation, les jeunes s’interrogeront sur les oeuvres exposées et leur relation avec le quotidien. Pour faire de chaque jeune un ambassadeur de notre patrimoine Chaque enfant et adolescent se verra remettre en fin de journée un « pass ambassadeur » qui lui permettra de revenir avec deux accompagnants adultes de son choix sur l’un des sites participants.

À propos des Portes du temps
Lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, l’opération Les Portes du temps est organisée en partenariat avec le ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), dans le cadre des objectifs communs en faveur de la cohésion sociale, de l’intégration et de l’accès des publics défavorisés à la culture. Elle bénéficie de l’appui des directions régionales des affaires culturelles (DRAC), des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et des directions départementales de la cohésion sociale (DDCS), du soutien des Préfectures au titre de la politique de la ville, des collectivités territoriales, de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais (Rmn-GP), des musées de France, du Centre des monuments nationaux (CMN) et des diverses institutions patrimoniales.

Les Portes du temps ont reçu pour la quatrième année consécutive le mécénat du fonds MAIF pour l’Éducation. Les séjours des jeunes sont à l’initiative des centres de loisirs, des centres sociaux, des Maisons des jeunes et de la culture (MJC), de la fédération nationale des Francas, de la Confédération Nationale des Foyers Ruraux
(CNFR) ou d’autres structures d’accueil.

Ce projet du ministère de la Culture et de la Communication contribue à l’objectif d’un meilleur accès de tous à une culture mieux partagée.

En savoir plus sur le site des Portes du temps

Jeudi 17 juillet 2014

Laisser un commentaire


EmailEmail
Google Analytics Alternative