L’abbatiale Saint-Michel de Gaillac en péril

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

TARN

Gaillac L’Abbatiale Saint-Michel en péril

L'opposition comme la majorité reconnaissent le besoin de restauration de l'Abbatiale mais.../Photo DDM, P.G.

L’opposition comme la majorité reconnaissent le besoin de restauration de l’Abbatiale mais…/Photo DDM, P.G.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, mardi soir, les débats ont débuté avec la présentation de l’activité des services de l’eau et de l’assainissement délégués à Véolia. Mais les élus, autour de Patrice Gausserand, ont pris un certain nombre de décisions notamment en matière de patrimoine. Si l’installation d’une sirène d’alarme par l’État en cas d’attaque aérienne ne changera pas le visage de Gaillac, il en sera tout autrement des projets concernant la restauration et la sauvegarde de l’Abbatiale Saint-Michel. L’ouvrage classé au patrimoine des monuments historiques est dans un état de détérioration avancé.

Il est nécessaire de le mettre hors d’eau et hors d’air. Une étude a été menée à partir de laquelle des opérations de sauvegarde ont été définies. Elles se feront en trois tranches pour un coût total estimé à 1,4 M€ dont 400 000 euros de la mairie. Le reste étant financé par les subventions espérées de l’État, du département et de la région.

L’opposition socialiste, qui avait lancé cette action lorsqu’elle était aux manettes, s’est inquiétée de ne pas connaître le détail des interventions , faute d’examen lors d’une commission travaux. «L’utilité de cette restauration est incontestable» a néanmoins indiqué Chantal Causse…

Lire la suite sur le site de La Dépêche du Midi

En savoir plus sur l’abbatiale Saint-Michel de Gaillac

Image illustrative de l'article Abbaye Saint-Michel de Gaillac

 

(69 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de