Fous de Patrimoine veut sauver quatre sites en péril

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

MECENAT

La fondation VMF lance pour la seconde année l’opération de mécénat Fous de Patrimoine qui vise à soutenir quatre projets de restauration du patrimoine !

Photo : Jour J !! L'opération de mécénat Fous de Patrimoine est lancée depuis ce matin !
Quatre sites en péril ont besoin de l'aide du plus grand nombre : partagez l'info ! :)
Et rendez-vous sur http://fr.ulule.com/vmf/

Quatre sites en péril ont été sélectionnés par la Fondation VMF et peuvent aujourd’hui être soutenus par le plus grand nombre.

Quatre porteurs de projet courageux reflètent la diversité des acteurs qui se battent pour le patrimoine mais qui se rejoignent sur deux points : leur passion et leur dévouement.

Vous pouvez découvrir ces quatre histoires dès maintenant :

–       La forteresse d’Oppède-le-Vieux et le combat de son association de bénévoles

–       L’église Saint-Jean-de-Vidailhac à Cocumont et l’équipe municipale qui mène les travaux d’urgence

–       Le château de Vair et ses tours en péril

–       Le château de Villemont, un rêve fou, en passe de devenir réalité.

La participation au mécénat populaire est ouverte  jusqu’au 14 novembre  et doit collecter au minimum 10 000 euros pour chaque projet. La Fondation VMF s’engage à doublé les sommes collectées pour atteindre ce premier objectif.

(49 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Fabre Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Fabre
Invité

nous etions nous meme en ruine il y a 1 an, un peu mieux aujourd hui mais un travail gigantesque reste a faire a caumale : http://www.chateaudecaumale.fr