Rénovation de l’appartement de Georges Clemenceau

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PARIS

À l’occasion du centenaire de la 1ère guerre mondiale, l’appartement de Georges Clemenceau aujourd’hui transformé en musée va être rénové, avec l’aide de la Fondation du patrimoine.

Le 16 novembre 1917, Georges Clemenceau devenait à nouveau Président du Conseil en tant que Ministre de la Guerre. C’est aussi cette année-là qu’il revint s’installer dans son appartement du 16e arrondissement de Paris; il y restera jusqu’à la fin de son mandat, en 1920.

 

Dans la perspective de célébrer l’homme qui porta la France vers le redressement et la victoire, la Fondation du Musée Clemenceau a entrepris une opération de rénovation du cabinet de travail, qui n’a jusqu’à présent connu aucune restauration. Considéré comme la plus belle pièce de la maison, les tentures et les couleurs ont pourtant souffert du temps.

Consciente de la valeur patrimoniale et historique de ce lieu, la Fondation du patrimoine a souhaité s’associer au projet et lancer un appel à la générosité publique. Les dons collectés permettront de mener à terme ces travaux, avant la réouverture du musée en mai 2015.

► Découvrez le projet et faites un don sur fondation-patrimoine.org

NB : il vous reste 15 jours pour visiter l’appartement (« dans son jus ») avant sa fermeture pour travaux. Préparez votre visite en cliquant sur musee-clemenceau.fr

 

Commentaires via facebook
(105 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Benoît de SagazanJacques Perot Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jacques Perot
Invité
Jacques Perot

Attention, Clemenceau ne prend pas d’accent sur le e.