Découverte d’une tombe princière celtique exceptionnelle

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

AUBE

Lu sur le site de l’INRAP :

Découverte en France d’une nouvelle tombe princière du Ve siècle avant notre ère

logo_inrapDécouverte en France d’une nouvelle tombe princière du Ve siècle avant notre ère

(Communiqué) Le tumulus de 40 m de diamètre, contient des dépôts funéraires d’une richesse digne des plus hautes élites de la fin du premier âge du Fer. Très bien conservée, la découverte de Lavau (Aube) compte parmi les tombes tumulaires les plus monumentales, au même titre que celles de Hochdorf en Allemagne et de Vix en Côte d’Or.

Au centre d’un tumulus de 40 m de diamètre, le défunt  et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14 m², une des plus vastes recensée par les archéologues pour cette période de la fin du premier âge du Fer (le Hallstatt). Sous les niveaux d’effondrement du tumulus, la tombe contient des dépôts funéraires d’une richesse digne des plus hautes élites hallstattiennes. Disposés dans un angle, les objets les plus fastueux se composent de bassins, d’une ciste (seau) en bronze, d’une céramique fine au décor cannelé, d’un coutelas dans son fourreau.

La pièce maîtresse du dépôt funéraire est un chaudron en bronze, d’environ 1 m de diamètre. Ses quatre anses circulaires sont ornées de têtes d’Acheloos, dieu-fleuve grec ici représenté cornu, barbu, avec des oreilles de taureau et une triple moustache. Le bord du chaudron est également décoré de huit têtes de lionnes. L’œuvre est étrusque ou grecque.

À l’intérieur du chaudron repose une oenochoé en céramique attique à figures noires : Dionysos allongé sous une vigne fait face à un personnage féminin. Il s’agirait d’une scène de banquet, un thème récurrent de l’iconographie grecque. La lèvre et le pied de cette cruche sont sertis d’une tôle d’or, soulignée d’un décor de méandres en filigrane. Elle est la plus septentrionale à ce jour. Ce service à boisson d’origine gréco-italique reflète les pratiques de banquet des élites aristocratiques celtiques… Lire la suite sur inrap.fr/archeologie-preventive

Commentaires via facebook
(61 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des