Bastia La maison du Sacré-Coeur deviendra un lieu d’accueil pour les maladesArticle pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

CORSE

Information lue sur le site de Corse Matin, grâce au message de D. P. (que je remercie), suivie de son commentaire :

La maison du Sacré-Coeur à l’aube d’une nouvelle vie

Fondée par les jésuites en 1820, la maison du Sacré-Coeur était en voie d'abandon jusqu'à ce qu'une association prévoie d'y implanter un centre d'accueil pour malades. PHOTO CHRISTIAN BUFFA

Fondée par les jésuites en 1820, la maison du Sacré-Coeur était en voie d’abandon jusqu’à ce qu’une association prévoie d’y implanter un centre d’accueil pour malades. PHOTO CHRISTIAN BUFFA

A voir ses corniches dégradées et ses gouttières endommagées, on a du mal à croire que la maison du Sacré-Coeur est à la veille d’une nouvelle vie. Fondée par les jésuites dans les années 1820, cette bâtisse monumentale située Boulevard Hyacinthe de Montera à Bastia, présente aujourd’hui tous les aspects d’un édifice en voie de dégradation avancée.

Jadis collège jésuite, puis résidence pour les ecclésiastiques de passage en ville, elle n’est plus habitée aujourd’hui que par un prêtre et sa gouvernante; le père Roger Poggi qui lutte depuis dix ans pour lui éviter le triste destin d’immeubles abandonnés : fermeture, déprédations, squats.

Depuis quelques jours, pourtant, les corps de métiers s’affairent dans le bâtiment. Travaux d’isolation, de mise aux normes électriques, de plomberie, remodelage des espaces : le second étage, et ses quelque 200 mètres carrés, va être intégralement réhabilité.

A l’origine de ce chantier, une association. Sobrement baptisée Association La maison du Sacré-Coeur, elle a été constituée il y a tout juste un an. Avec un objectif : créer au sein du bâtiment une structure d’accueil pour les malades domiciliés loin de Bastia et leurs accompagnants.

« C’est une initiative qui répond à… Lire la suite sur La maison du Sacré-Coeur à l’aube d’une nouvelle vie | Corse-Matin

Commentaire de D. P., lecteur régulier de ce blog :

Plutôt que de transformer nos églises en bar branché ou marché couvert, la Corse montre la voie d’une autre utilisation, plus respectueuse du caractère sacré des bâtiments cultuels et conventuels.

A Bastia, dans un ensemble sous-utilisé, ou réside encore un prêtre agé et sa gouvernante, une association a reçu l’aval de Mgr de Germay pour réutiliser les locaux à des fins humanitaires. La chapelle restera lieu de culte, et sera dévolue à l’association des 7 confréries bastiaises pour en faire un lieu de répétition de chant sacré, et diverses manifestations liées aux confréries religieuses. Pour la partie des bâtiments consacrés à l’accueil, sous l’égide de l’Eglise de Corse, l’association a pour but de penser, organiser et mettre en œuvre, par tous les moyens, l’hébergement et le soutien aux personnes et aux familles fragilisées par la maladie durant le temps des soins et en dehors des périodes de traitement hospitalier, et d’aider les famille dont les enfants sont hospitalisés.

D. P.

Commentaires via facebbok
(332 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz