Sacré-Cœur de Denain, une nouvelle vie s’annonce

Pocket
Article pouvant être lu en 5 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)
Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain (photo BS)

Quand j’ai visité l’ancienne église du Sacré-Cœur de Denain, le 20 mars 2019, elle était en triste état et son avenir paraissait sombre

Depuis, nous avons appris son rachat en septembre 2019 pour l’euro symbolique par la Ville de Denain (Nord) qui débloque 500 000 euros pour la remettre en état.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain (photo BS)

Tout avait commencé quelques semaines plus tôt par un coup de fil de Silvany Hoareau me confiant le désarroi de la propriétaire de cette ancienne église, désaffectée au culte et acquise auprès du diocèse de Cambrai en 2012.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain (photo BS)

C’est ainsi que je fus mis en relation avec Marie-Jo Nachez. Femme généreuse et présidente de l’association La Maison de Mam’Jo, elle avait acquis l’ancien édifice religieux dans l’espoir d’y installer une école de production, initiative d’insertion professionnelle dans laquelle elle est également très investie.

Hélas, l’édifice ne fut pas en mesure d’accueillir le lourd équipement que nécessitait une telle école. Cette dernière s’installa dans d’autres locaux, mieux adaptés.

L’ancienne l’église resta sans affectation ni projet. et l’on connait le destin de ces édifices qui restent fermés et sans entretien, à la merci des éléments, tempêtes et pluies, et du vandalisme ordinaire. Lors de nos premiers entretiens, Marie-Jo Nachez ne m’avait pas caché don désarroi et surtout soin inquiétude : Que faire de cette église dont personne, apparemment, ne voulait ? Que faire si elle s’effondrait un jour, et pire, si elle causait des dommages ou blessait ?

Si l’association a paré au plus pressé pour protéger ce qui put l’être encore, l’édifice devint un fardeau trop lourd pour ses épaules. Des alertes avaient été lancées, relayées notamment par la presse et par Stéphane Bern quand il animait sur France 2 une émission quotidienne sur le patrimoine. La remise en vente fut à l’ordre du jour, mais en vain.

En vain et pour cause ! Des premiers devis estimaient des coûts de restauration avoisinant les deux millions d’euros. De quoi décourager tout repreneur, même pour l’euro symbolique !

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

Me souvenant d’un enseignement donné par Patrice Besse, agent immobilier, exercé à la vente de biens spécifiques que sont les anciennes églises, j’ai rappelé Silvany Hoareau et je lui ai demandé s’il y avait moyen de revisiter les devis de restauration, au moins pour sur deux points noirs soulevés : le désamiantage et la toiture.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

Silvany est une personne généreuse qui n’hésite pas à donner de sa personne. Il connait cette église de Demain et l’apprécie d’autant plus qu’elle est une sœur jumelle (construite par le même architecte) de l’église Saint-Louis qu’il fait revivre à Tourcoing. Grâce à lui, qui est charpentier de métier, et à ses relations dans les métiers du bâtiment, les devis devinrent plus raisonnables et surtout accessibles pour quelques centaines de milliers d’euros.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

Au fil des mois qui suivirent, j’ai senti Marie-Jo, reprendre espoir. De nouvelles idées naissaient, de nouveaux contacts aussi. Même le diocèse de Cambrai, ancien propriétaire, ne se désintéressait pas totalement de l’avenir de son ancienne église. Et, l’ayant visitée, je mesure à quel point elle mérite qu’on lui accorde de l’intérêt.

Point central du quartier du Nouveau Monde, cet édifice compte dans ce quartier à la qualité architecturale cohérente, construit par Usinor dans les Années 30. Elle oriente la grande place où elle dialogue, dans une unité de briques remarquable, avec un superbe palais de fêtes et de belles maisons, sans doute, destinées à l’origine au cadres de l’usine. Ce quartier neuf avaient été édifié pour accueillir les 13 000 ouvriers de l’usine.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

Dans les discussions et les projets alors élaborés avant l’été 2019, une ombre planait. L’attitude de la municipalité qui ne se montrait pas concernée a priori par le devenir de cette ancienne église, qui malgré son jeune âge demeure un véritable élément de son patrimoine.

Dieu merci ! L’été fut propice à la réflexion dans l’équipe municipale qui a finalement décidé de la reprendre à sa charge et de la mettre hors d’eau. Peu importe les raisons de ce changement d’attitude, pourvu que l’église soit sauvée.

Reste à trouver un projet de vie à ce bâtiment désaffecté depuis 2012. La ville de Denain dit avoir reçu plusieurs proposition. Marie-Jo Nachez rêvait d’un installer une école (de production) de couture destinée aux jeunes de la ville, d’autres avaient imaginé dans le passé y installer un musée de la métallurgie… Silvany, lui aussi, en un qu’il m’avait confié depuis le début : y installer une ferme urbaine ! Une proposition qui m’a tout de suite fait penser à Laudato Si ! du pape François. et pourquoi pas ? En méditant l’idée, on lui trouve du sens.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

En visitant cette église, je me souviens y avoir lu cette prière. Et j’ai prié pour ce bâtiment particulièrement émouvant et porteur de sens – le Sacré Cœur, c’est le feu de l’amour ! – et pour ceux qui en ont la responsabilité. J’ai prié pour qu’il échappe à la démolition. Cette prière, je la garde désormais, telle que je la lis, pour toutes les autres églises que je croiserai sur ma route.

Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)
Ancienne église du Sacré-Coeur de Denain, mars 2019 (photo BS)

En quittant l’église, ce 20 mars, que Marie-Jo m’avait ouverte, elle m’a demandé : « Tu crois qu’elle est sauvable ? » Et je me souviens lui avoir répondu : « J’en ai connu dans de pires états avoir ressuscité ! » Les miracles existent en ce domaine, par dizaines, j’en suis un témoin privilégié.

Des enseignements sont à tirer de cette histoire, je les livrerai dans dans une prochaine note.

Benoît de Sagazan

(235 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de