Posts Tagged ‘Didier Rykner’

Une fondation au secours des églises parisiennes en péril

11 février 2014
Pocket

MECENAT – EGLISES EN PERIL

Mardi 11 février 2014, le diocèse de Paris rendait publique la création de la Fondation Avenir du patrimoine à Paris dont l’objet est de récolter des fonds « pour faire face à la dégradation de beaucoup d’églises parisiennes »

Logo Avenir du patrimoine à ParisSelon Philippe de Cuverville, économe du diocèse de Paris, la situation des églises parisiennes nécessite une mobilisation de tous :  » Depuis des décennies, l’entretien de nos églises n’est pas au niveau ». « Il pleut dans les églises à Paris ! Pour contenir les pierres, des filets sont dressés sur beaucoup d’édifices religieux, des œuvres devenues invisibles attendent parfois dans l’obscurité… », constate-t-on à la Fondation où l’on évoque également des chutes de pierres à La Madeleine, d’un lustre et d’une statue à Saint-Augustin.

(suite…)

Pocket

Le WMF dénonce le péril de deux églises parisiennes

9 octobre 2013
Pocket

EGLISES EN DANGER

Détail d’une peinture murale de Henri Lehmann dans l’église Saint-Merri à Paris Photo : Didier Rykner

Lu dans La Tribune de l’art :  L’état des églises parisiennes : le World Monument Fund dénonce le scandale

À New York, aujourd’hui 8 octobre, le World Monument Fund a donc révélé sa liste pour 2014. Et parmi ces monuments en péril, il a retenu deux églises parisiennes, Notre-Dame-de-Lorette et Saint-Merri.

On ne peut dire pourtant qu’elles sont mises en danger par un cataclysme naturel, ni par un changement social, politique ou économique. La ville de Paris n’est pas pauvre, loin de là. Elle a simplement d’autres priorités que d’entretenir son patrimoine. Le cataclysme n’est pas naturel, il est politique. Et les premiers responsables sont Bertrand Delanoë, son maire depuis douze ans, et Anne Hidalgo, sa première adjointe en charge de l’urbanisme et de l’architecture.

Il s’agit d’une véritable claque pour la municipalité parisienne qui voit ainsi une grande association non gouvernementale internationale proclamer son incurie depuis New York. Le World Monument Fund aurait pu d’ailleurs inscrire encore d’autres églises sur sa liste : Saint-Augustin, Saint-Jean-de-Belleville, Saint-Séverin, Saint-Vincent-de-Paul… On ne compte plus les monuments parisiens en grand danger.

Lire la suite sur La Tribune de l’Art

(suite…)

Pocket

Arc-sur-Tille donne tort aux démolisseurs d’églises

10 juin 2013
Pocket

EGLISE SAUVEE

    Charles-Félix Saint-Père (1804-1895)     Église d’Arc-sur-Tille, 1826-1833     Photo : Didier RyknerA ceux qui pensent et disent qu’une église doit être démolie car les travaux à engager pour sa restauration seraient trop couteux, l’exemple de l’église d’Arc-sur-Tille (Côte d’or) ou celle de Lumbres (Pas-de-Calais) prouvent que rien n’est perdu d’avance et qu’une restauration peut être assurée « raisonnablement ».

Je vous conseille vivement de regarder cette vidéo réalisée par Didier Rykner et diffusée sur La Tribune de l’Art le 9 juin 2013 :

Saint-Martin d’Arc-sur-Tille, l’église miraculée

 » Le scénario est toujours le même : une église mal entretenue, un maire qui souhaite la démolir, sous prétexte qu’aucune autre solution n’est possible et que sa restauration coûterait trop chère… Parfois, les élus indignes de leur fonction parviennent à leurs fins. Ce fut le cas l’année dernière de Nicolas Dumont, maire d’Abbeville. Les habitants de cette ville, qui l’ont cru, devraient regarder le film qui accompagne cet article, où l’on voit comment une commune d’à peine 2500 habitants, Arc-sur-Tille, a réussi ce qui était soi disant impossible : sauver son église, après s’être débarrassé de l’élu incompétent. Aujourd’hui, la première tranche de la restauration est en cours… »  Lire la suite sur La Tribune de l’Art


Saint-Martin d’Arc-sur-Tille, l’église miraculée par latribunedelart

(suite…)

Pocket

Patrimoine en question(s) n° 2 : Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ?

26 mars 2012
Pocket

 WEB TV – LA TRIBUNE DE L’ART

La Tribune de l’Art vient de livrer sa deuxième émission de débat, autour de la question : Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ?

Le premier numéro de l’émission Patrimoine en question(s) est, bien sûr, toujours disponible en ligne pour ceux qui ne l’ont pas encore vue. Elle est consultable ici.

Pour cette seconde émission, consacrée au rôle des Architectes en chef des monuments historiques, Dider Rykner a reçu Isabelle Lemesle, présidente du Centre des Monuments Nationaux, Philippe Toussaint, président des Vieilles Maisons Françaises, François Chatilllon, président de la Compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques et Alexandre Gady, président de la SPPEF et professeur des Universités.

(suite…)

Pocket

Patrimoine en question(s), la première émission produite par La Tribune de l’Art

5 mars 2012
Pocket

 WEB TV – LA TRIBUNE DE L’ART

La Tribune de l’Art vient de produire sa première émission de débat, que vous pourrez voir ci-dessous. Didier Rykner, directeur de La Tribune de l’Art et animateur de l’émission m’a fait l’amitié de m’inviter sur le plateau.

L’émission s’appelle Patrimoine en question(s). Et pour ce premier numéro, enregistré le 22 février 2012 et qui s’intitule « La France protège-t-elle encore son patrimoine ? », étaient invités à débattre Philippe Bélaval, directeur des Patrimoines au ministère de la Culture, Vincent Eblé, sénateur et président du Conseil général de Seine-et-Marne, Alexandre Gady, professeur des Universités et président de la SPPEF, ainsi que votre serviteur, en qualité de journaliste et animateur de Patrimoine en blog.

Le menu de l’émission était particulièrement riche puisque nous avons débattu des récentes évolutions législatives découlant des Lois du Grenelle de l’Environnement, des éoliennes, des rapports entres les associations et les élus, des serres d’Auteuil, les mises à jour des PLU à Versailles et à Saint-Cloud, du patrimoine du XXè siècle…

(suite…)

Pocket